Assemblée nationale : La Commission défense et sécurité présente son plan d’actions 2021-2025 aux Partenaires Techniques et Financiers

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, présidée par le député Mounkaila Issa, a procédé hier à Niamey à la présentation de son plan d’actions 2021-2025 aux partenaires techniques et financiers. Il s’agit à travers cet exercice d’amener les PTF à prendre connaissance des priorités de ce plan et à l’inscrire dans leur agenda pour un éventuel soutien avant sa mise en œuvre. La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant pays du Centre de Genève pour la Gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF), M. Louis Pasteur Musongera et de plusieurs invités.

Dans son allocution à l’ouverture des travaux, le président de la commission de défense et sécurité a indiqué que l’élaboration du document servant de plan d’action de ladite commission a suivi une procédure particulière allant de l’auto-évaluation des capacités des députés, aux échanges et discussions sur les priorités individuelles et collectives des députés avant de ne retenir que neuf priorités sur les trente-neuf préalablement prévues. «Cette démarche était l’occasion pour nous les députés de nous approprier de ces actions et d’en faire notre feuille de route durant les cinq années de notre mandat parlementaire», a déclaré M. Mounkaila Issa.

Pour sa part, le représentant pays du Centre de Genève pour la Gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) a rappelé que le DCAF met en œuvre un programme de renforcement de la gouvernance du secteur de la sécurité au Niger. Selon M. Louis Pasteur, ce programme concerne d’une part, les forces de défense et de sécurité en matière de renforcement des capacités de contrôle interne et d’autre part les institutions de contrôle démocratique du secteur sécuritaire dont la commission de défense et sécurité de l’Assemblée nationale. «L’objectif de cette mission de DCAF est de permettre aux différents acteurs intervenant dans ce domaine de jouer pleinement leur rôle»,  a-t-il dit.

M. Louis Pasteur a, en outre, énuméré les appuis de son institution à la commission de la défense et de la sécurité de 2016 à 2021 dont le récent soutien en octobre dernier est relatif aux travaux et les discussions sur les résultats de l’autoévaluation des capacités parlementaires et des besoins législatifs qui a permis à la commission d’élaborer un plan de développement des capacité parlementaires et d’un plan de développement législatif 2021-2025.

Il a enfin préconisé que la mission que le DCAF s’est assignée en partenariat avec les acteurs nationaux cadre parfaitement avec le programme du Président de la République du Niger, SE. Mohamed Bazoum en matière de bonne gouvernance en général et de bonne gouvernance du secteur de la sécurité en particulier.

 Seini Seydou Zakaria(onep)