Bilan du Gala de la République : 251 millions de FCFA et 100 logements sociaux au profit des familles des FDS tombés sur le champ d’honneur

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Comité d’organisation du Gala de la République organisé le 17 décembre dernier, au stade Général Seyni Kountché, à la veille du 63ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, a animé, hier matin à Niamey, une conférence de presse, afin de présenter le bilan moral et financier de l’événement. Initié pour consolider la cohésion sociale, l’unité nationale et faire la visibilité du pays l’événement a pu mobiliser un grand public nigérien, constitué essentiellement de la jeunesse,  autour de plusieurs anciennes gloires du football nigérien et africain. Le Gala de la République a, en effet, tenu toutes ses promesses après avoir permis de recueillir un solde de 251.745.770 FCFA et 100 logements sociaux au profit des familles des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) tombés sur le champ d’honneur.

L’événement a été à tout point de vue très riche en couleur avec au programme notamment le match de gala, les activités de conférence publique, le concert de gala, le diner de gala, le «café sport» de RFI et la radio foot international. Le gala a enregistré la présence de toutes les stars annoncées, exceptées deux ou trois qui n’ont pas pu faire le déplacement. «Nous pouvons dire que c’est un succès, avec aussi la participation du public dont les autorités notamment  le Président de la République, Chef de l’Etat. Le stade était plein à craquer, nous avons tous les images en mémoire. C’est l’un des objectifs que nous nous sommes fixés. L’organisation a été parfaite», affirme le président du Comité d’Organisation, M. Djibo Takoubakoye Daouda.

Quelques mois après le Gala de la République, le Comité d’organisation présente le bilan moral et financier. Le retard accusé dans l’exercice est dû, à l’en croire, au fait que certains contributeurs de bonne volonté ayant annoncé leurs participations ont tardé à concrétiser leurs promesses. L’on parle des dizaines de millions de FCFA non recouvrées. Le comité a profité d’ailleurs de l’occasion pour appeler les bailleurs qui se sont annoncés à honorer leurs promesses.

Selon les organisateurs tout a été financé par des bonnes volontés. Et il a été mobilisé 559.290.000FCFA en cash, dont 488.349.240 FCFA par des bonnes volontés et la vente des billets d’une valeur de 71.184.050 FCFA (acheté par le Président et offerts au public). Dans le même cadre de ce Gala, une ONG a offert 100 logements sociaux (d’une valeur de 330.000.000FCFA) destinés aux bénéficiaires finaux. Ce qui fait, en nature et en espèce, 889.290.000 FCFA.

«Nous avons effectué des dépenses de 307.787.520 FCFA dans le transport (billet d’avion des stars mobilisées), leur hébergement à l’hôtel, la restauration et leur gratification», souligne le président du comité M. Djibo Takoubakoye Daouda. Il précise que plus de 57% des dépenses, soit près de 178 millions de FCFA, sont allés dans la gratification des joueurs dont des internationaux et acteurs locaux nigériens, anciens comme ceux de la jeune génération. «Le transport interne, la restauration et l’hébergement à l’hôtel Bravia ont couté 90.094.204 FCFA. En suite 19.158.250 FCFA ont été dépensés dans l’organisation du match», apprend-on. La sécurité a coûté quant à elle 5.947.000 FCFA et la communication dans les médias et à travers les affiches à 14.626.106 FCFA, et les aspects sanitaires notamment les dispositifs anti covid-19 sont revenus à moindre coût (120.000FCFA) grâce à l’appui des structures sanitaires publiques de la place (Hôpital général de référence, SAMU, clinique du Gouvernement, CERMES). Ce qui fait un solde en cash de 251.745.770 FCFA plus les 100 logements sociaux, récoltés au profit des orphelins des FDS.

La fondation Noor de la 1ère Dame faite marraine de la rédistribution de la cagnotte aux orphelins des FDS

La conférence de presse du Comité d’organisation a été suivie d’une cérémonie de remise du chèque des 251 millions et des documents des 100 logements sociaux à la présidente de la Fondation Noor, la première Dame, Mme Bazoum Hadiza. La cérémonie s’est déroulée notamment au siège de la Fondation, en présence des membres dudit comité.

L’intérêt pour Niger, d’avoir organisé ce gala est évident. «Nous venons de mobiliser plus de 250 millions au profit des familles de nos FDS et 100 logements sociaux. Ensuite les médias internationaux ont dû parler en bien de notre pays durant au moins une semaine, du fait de cet événement. Partout, on ne parlait que du Niger. Enfin, ceux qui ont fait le déplacement, pour la plupart c’est leur première dans notre pays, pour d’autres c’est après une grande transformation, ils ont tous été étonnés de la situation dans la quelle ils ont trouvé notre pays, mieux que ce que raconte les médias», se réjouit le président du comité d’organisation. Selon M. Djibo Takoubakoye Daouda, parmi les stars du football qui sont venues, deux ou trois sont déjà revenues dans la perspective  d’investir dans différents domaines du football.

Ismaël Chékaré(onep) et

Faridatou Ismaïlou Maman Keïta (stagiaire)