Célébration, aujourd’hui, du 44ème anniversaire de la Journée Internationale des Musées : «L’avenir des musées : se rétablir et se réinventer », thème retenu

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, M. Mohamed Hamid a prononcé un message à l’occasion de la célébration, aujourd’hui, du 44ème anniversaire de la Journée Internationale des Musées. Placée sous le thème, «l’avenir des musées : se rétablir et se réinventer», cette journée vise à promouvoir et à relever l’importance et la place des musée pour le développement durable. A cette occasion, plusieurs activités ont été programmées dans les musées régionaux et au Musée National Boubou Hama de Niamey, ce jour 18 mai 2021, a annoncé le ministre  Mohamed Hamid.

Instituée par le Conseil International des Musées (ICOM) en 1977, la Journée Internationale des Musées vise principalement à sensibiliser le grand public sur le rôle des musées, mais aussi permettre aux professionnels et aux chercheurs d’échanger sur les enjeux et l’avenir des institutions muséales, toujours au service de la société et de son développement. M. Mohamed Hamid a, dans son message, rappelé l’intérêt combien important qu’accorde la population nigérienne, chaque année à l’occasion de cet événement. «Au Niger, pays de traditions et de diversités culturelles, la Journée Internationale des Musées enregistre chaque année une grande mobilisation des autorités politiques et coutumières, des

institutions muséales, des populations et singulièrement des jeunes aux festivités programmées. Cette marque d’intérêt pour les musées s’est accrue avec la création, rien qu’en 2020, de trois (3) musées à savoir le Musée de l’Aréwa, le Musée Akazama et le Musée du Gobir. Cela atteste que les musées sont de plus en plus perçus comme un excellent cadre d’échanges et de promotion des cultures, un instrument pour la consolidation de la paix et le développement de nos sociétés», a expliqué le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

Le thème de cette année appelle les musées et leurs publics, les professionnels et les chercheurs ainsi que les partenaires à travailler dans une

approche inclusive pour développer de nouvelles stratégies, partager de nouvelles pratiques de création de valeurs, de nouveaux systèmes de communication et de projets innovants et structurants en vue de relever les défis sociaux, économiques et environnementaux pour lesquels les musées sont appelés à apporter des réponses. D’ores et déjà, le ministre Mohamed Hamid a souligné que, le Programme de la Renaissance du Niger acte III accorde une place de choix au développement des musées qui constituent des centres intellectuels, éducatifs et culturels contribuant à la vie intellectuelle et culturelle de la population. C’est pourquoi, le ministre en charge de la Culture a invité les acteurs concernés, notamment les professionnels des musées, les hommes de culture, les hommes de médias, les artistes et les organisations de la société civile, à se mobiliser pour créer une synergie d’actions afin d’aider les musées à développer de nouveaux produits attrayants, à améliorer leur offre muséographique et muséologique afin de contribuer au développement socioéconomique du Niger. «Malheureusement, la 44ème édition de la Journée Internationale des Musées intervient à un moment où l’écosystème culturel fait face à l’insécurité dans la sous-région et à la pandémie de la COVID-19 qui ont considérablement affecté la fréquentation des musées. C’est pourquoi, en même temps que j’invite les populations à participer aux activités programmées dans les musées régionaux et le Musée National Boubou Hama, aujourd’hui, le 18 mai 2021, j’en appelle au respect des mesures préventives édictées par le Gouvernement pour la paix durable et la lutte contre la propagation du Corona-virus dans notre pays», a conclu le ministre Mohamed Hamid.

Ali Maman(onep)