Célébration de la fête de Mouloud 2021 : Les fidèles musulmans ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’instar de la Oumma Islamique du monde entier, celle du Niger a célébré, dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 octobre, la fête de Mouloud. Cette fête de Mouloud est organisée par les musulmans de la ‘‘Firkhatou Tidjaniya » à  l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui), à  qui la religion musulmane a été révélée pour sortir l’humanité des ténèbres et la conduire vers la lumière. La mosquée des Grandes prières de Niamey a notamment accueilli cette célébration, qui a regroupé, autour son Imam et président de l’Association islamique du Niger (AIN) Cheikh Djibril Soumaila Karanta, le président de l’assemblée nationale, SEM Seini Oumarou, le premier ministre, SE Ouhoumoudou Mahamadou, le Haut Représentant du Président de la République, M. Foumakoye Gado, des députés nationaux et des membres du gouvernement, des responsables de la ville de Niamey, ainsi que de nombreux fidèles. Au cours de cette nuit, les fidèles, hommes et femmes ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité au Niger en particulier et pour toute la communauté islamique en général.

Tout au long de cette nuit du Mouloud, les fidèles ont participés à plusieurs activités religieuses, notamment, la présentation de la ‘‘Sira » (la biographie du prophète Mohamed (PSL), son éloge, la lecture du Saint Coran et des Hadith, des rappels (sermon), des prières, des ‘‘Khassida’’ (les poèmes religieux), ont été prononcés par les marabouts. En souhaitant la bienvenue au fidèles musulmans, Cheikh Djibril Soumaila Karanta a imploré Allah, le Tout Puissant de combler le peuple nigérien ainsi que les autres peuples, de sa grâce et de sa bénédiction. Par la suite, le Cheikh a succinctement présenté les qualités humaines et spirituelles du prophète, qui sont, entre autres, la patience, la simplicité, la générosité, la justice, la vérité, la prière. Il a aussi rappelé le courage et la bravoure dont le prophète a fait preuve dans la résolution des problèmes de son époque. Ce qui, dit-il, doit nous interpeler à  méditer et à  comprendre que les difficultés et les problèmes contemporains auxquels on est confronté ne sont que des résultats de la méconnaissance des principes de l’Islam. Par ailleurs, il a rappelé que, la commémoration de l’anniversaire du prophète de la miséricorde, Mohamed (PSL) est une grande occasion « qui nous est offerte pour réfléchir et méditer sur nos comportements dans le contexte de la vie actuelle afin de comparer et peser cela sur la balance de ce miraculeux hadith du prophète, rapporté par Buhari et Mouslim qui dit : « l’exemple des croyants dans leurs amours mutuels, dans leur solidarité et dans leur tolérance est similaire à  l’organisme. Tant qu’un organe se plaint tous les autres membres du corps sont affectés». Pour cette occasion, l’intégralité du saint Coran a été lue, suivi d’une fatiha (prières et invocations) pour que la paix, la stabilité, la cohésion sociale, la prospérité et la miséricorde de Dieu couvrent l’humanité en général et notre pays le Niger en particulier. Cheikh Djibril Soumaila Karanta a ajouté : « Le Mouloud, est un événement assez particulier pour les musulmans parce que c’est ce qui a consacré la prophétie du dernier prophète que Dieu a envoyé sur terre, pour toute l’humanité. Donc, il est tout à fait indiqué pour le musulman de fêter cela, avec la plus grande symbiose qui puisse exister», a déclaré le secrétaire général adjoint de l’association islamique du Niger. Un peu partout à Niamey, les fidèles musulmans ont marqué cette nuit de mouloud par plusieurs manifestations religieuses. Pour rappel, selon la tradition islamique, le prophète Mohamed (PSL) est né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632.

Mahamadou Diallo(onep)