Célébration du Mouloud de Louloudjé (Boboye), région de Dosso : Sous le double signe de la ferveur religieuse et de la réussite

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le village de Louloudjé, localité située dans la Commune rurale de N’Gonga (département du Boboye) a célébré, dans la nuit du samedi 06 au dimanche 07 novembre 2021, la fête du mouloud, en souvenir à la naissance du prophète Mohamed (PSL). La cérémonie a été rehaussée par la présence du secrétaire général de la préfecture de Boboye, des maires des communes rurales de N’Gonga et de Kiota, de plusieurs personnalités ainsi que la présence de plusieurs cheikhs et grands érudits et des fidèles venus des villages environnants, de toutes les contrées de la région de Dosso, voire du reste du pays.

Le village de Louloudjé était connu jadis pour ses grandes activités religieuses. Ce village a vu la naissance de grands érudits de la trempe de Boubacar Louloudjé et qui a vu l’immigration de plusieurs grands marabouts dans le cadre des activités religieuses. Louloudjé, c’est aussi un village commercial qui, auparavant, réunissait plusieurs caravanes qui assistaient à des séances de prêches et de mouloud.

Comme l’a expliqué un membre du comité d’organisation, M. Hamadou Garba Kanana, il est vrai que cette édition du mouloud a été placée sous l’étiquette de première édition. Mais, il y a lieu de rappeler que village de Louloudjé avait accueilli, dans un passé lointain, des célébrations de la fête du mouloud. C’est dire qu’avec l’organisation du présent mouloud, Louloudjé est en train de renouer avec ses anciennes traditions. Bien évidemment, au regard du contexte sécuritaire grave dans lequel se trouve notre pays, cette nuit de lecture du Saint Coran et de recueillement a été l’occasion pour les participants pour implorer Dieu Le Tout Puissant afin qu’il couvre notre pays de sa grâce divine en préservant la sécurité et la quiétude sociale partout au Niger.

Pendant toute la nuit jusqu’au levée du soleil, d’éminents cheikhs tels que Moussa Souleymane, Aboubacar Kokiré, Harouna Léllé-Bangou ou encore Mansour Yéni ont tour à tour pris la parole pour évoquer la vie du prophète Mohamed (PSL), la lutte qu’il a menée pour que l’islam se propage à travers le monde, les différents prophètes qui ont marqué de leurs empreintes, l’implantation de la religion musulmane dans le monde. La biographie du Prophète a été longuement développée par les éminents marabouts réunis à Louloudjé pour la circonstance. Des chants religieux, des zikirs ont retenu l’attention des adeptes de la confrérie tidjania.

C’est aux environs de trois heures du matin que le Cheikh Laouali Oumarou, en compagnie du Djermakoye du village, Maman Sani Insa Zéno et escorté par une longue file de fidèles fit son entrée dans la grande mosquée de Louloudjé où se déroulait le mouloud. Toute la nuit durant, l’ambiance était à la ferveur religieuse et à la communion des esprits.

Prenant la parole à cette occasion, le Djermakoye de Louloudjé, M. Maman Sani Insa, après avoir exprimé son immense satisfaction pour la mobilisation des ressortissants du village et des habitants des villages environnants, a remercié de vive voix le calife de Kiota pour l’intérêt et la sollicitude dont il a fait montre pour la célébration du mouloud de Louloudjé. Il n’a pas non plus manqué d’adresser ses sincères salutations aux illustres invités et à l’ensemble des fidèles pour avoir honoré cette édition du Mouloud de Louloudjé de leur présence massive.

Pour sa part, le secrétaire général de la préfecture de Boboye, M. Mamoudou Mounkaïla, a présenté les salutations fraternelles et les encouragements des plus hautes autorités de notre pays ainsi que ses vifs remerciements aux fidèles de la localité, avec à leur tête le Djermakoye et le Cheikh, pour cette initiative ayant permis de relancer la célébration du mouloud à Louloudjé. M. Mamoudou Mounkaïla a par ailleurs assuré les populations du soutien des autorités pour le rayonnement de l’islam et partant le développement de notre pays. Avant de prendre congé des fidèles, le Cheikh Laouali Oumarou a remercié tous ceux qui ont pris part à ce mouloud et leur a souhaité un bon retour dans leurs localités respectives.

Mahamane Amadou,  ANP-ONEP/Dosso