Fin de la 13ème Conférence des présidents d’Assemblée et de Section de la région Afrique de l’APF : Le Niger organisera la 14ème conférence en mars 2023

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de l’Assemblée nationale, M. Seini Oumarou a regagné Niamey en fin de matinée du samedi 19 Mars 2022 de retour de Djibouti, où il avait pris part aux travaux de la 13ème conférence des présidents d’Assemblée et de Section de la région Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). La fin des travaux a été sanctionnée par une déclaration dite ‘’Appel de Djibouti’’. Aussi, sur proposition de la section du Niger de l’APF, la conférence a marqué son accord pour l’organisation en mars 2023 au Niger de la 14ème Conférence des présidents d’Assemblée et de Section de la région Afrique.

Cette réunion statutaire qui s’est déroulée du 16 au 17 mars 2022 a enregistré la participation du Bénin, de la Centrafrique, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, du Gabon, de Madagascar, du Maroc, du Niger, du Rwanda et du Sénégal. Lors des travaux, dirigés par M. Faustin Boukoubi, président du comité d’organisation, la conférence a entendu une communication sur le rapport d’activités du chargé de mission Afrique, M. Dah Sansan Tilkouété, député ivoirien. Elle a également examiné les situations politiques en Afrique francophone et a évoqué le fonctionnement de l’APF dans la région.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a exprimé sa vive préoccupation vis-à-vis du durcissement des conditions de détention de Roch Marc Christian Kaboré, Président renversé du Burkina Faso et ancien président de l’APF. Selon les participants, après avoir été arrêté le 24 janvier 2022, le président Kaboré a été déplacé sans explications, le 17 février, dans une nouvelle résidence surveillée, à Ouagadougou. Ses communications avec l’extérieur, notamment sa famille et ses proches, sont dorénavant drastiquement limitées. L’APF dit qu’elle s’associe à l’Organisation des Nations Unies (ONU), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Union africaine (UA) et la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour réitérer sa demande de libération immédiate du Président Kaboré, formulée dans la déclaration adoptée par le Bureau de l’APF à Libreville le 28 janvier 2022. Elle appelle également au respect des droits fondamentaux de tous les citoyens et au retour à l’ordre constitutionnel.

Dans cette période politique troublée, l’APF assure le peuple burkinabé de sa pleine solidarité, et exprime une pensée émue pour les proches des dizaines de victimes de la récente explosion de la mine d’or de Gomgombiro, dans le sud-ouest du pays.

En outre, les présidents d’Assemblée et de Section de la région Afrique ont adopté une déclaration dite ‘’Appel de Djibouti’’ pour marquer leur soutien et leur solidarité envers les pays frères en difficulté, pour une paix durable en Afrique francophone.

Il faut souligner qu’en marge des travaux de la 13ème conférence, le président de la République de Djibouti, SE. Ismaïl Omar Guelleh, a accordé une audience aux présidents d’Assemblée présents à la Conférence. Enfin sur proposition de la section du Nigerde l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), la conférence a marqué son accord pour l’organisation, en mars 2023 au Niger, de la 14ème Conférence des présidents d’Assemblée et de Section.

 Seini Seydou Zakaria(onep)