Lancement des travaux de réhabilitation des routes à Niamey : La CNPC DAGANG Niger s’investit pleinement dans le Programme Niamey ‘‘Nyala’’

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Comme elle l’a promis, il y a seulement quelques jours aux autorités communales de Niamey, la China National Petroleum Corporation(CNPC), à travers sa filiale la CNPC DAGANG Niger Engineering SARL, a démarré, dimanche 22 décembre dernier, les travaux de rénovations et de réaménagements des tronçons routiers et des caniveaux de la capitale nigérienne. Ces travaux ont débuté en présence du Président de la Délégation Spéciale (PDS) de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, du Directeur Exécutif de la CNPC, M. Wu Ruikun, du Directeur Général de la CNPC DAGANG Niger, M. Wang XiaoMing, ainsi que plusieurs agents de ladite société.

 

A son arrivée au quartier terminus, sur l’Avenue Africa, aux environs de l’Ecole de Police, point de départ des travaux, où la route et les infrastructures d’assainissement sont très endommagées, M. Mamoudou Mouctar, a trouvé des jeunes ouvriers Nigériens et Chinois à l’œuvre. Equipés de divers matériels de sécurité (des gilets, des chaussures, des casques, des gants) et armés de pelles, de brouettes, de burins, de pioches, de râteaux et de balais, les ouvriers et autres managers ont d’abord nettoyés les alentours du site d’intervention avant de placer une vingtaine des dalles en béton (C-30), pesant chacune plus de 500 Kg. Après ces raclages et nettoyages des caniveaux et la pose des dalles pour la protection de ces caniveaux, les travailleurs ont aussi procédé à l’évacuation des déchets et autres saletés, qui remplissaient jadis ces passages des eaux.

Les usagers de cette route, qui ont d’habitude besoin de faire des grandes gymnastiques pour passer, ont désormais un passage bien dégagé et sécurisé. Ainsi, cette route est la première à bénéficier de ce programme de rénovation de la CNPC. Le PDS M. Mamoudou Mouctar s’en réjouit. « J’exprime des sentiments de joie et de reconnaissance envers la CNPC, pour son initiative de soutenir le Programme Niamey-Nyala, initié par le Président de la République. En effet, j’ai toujours dit que ce programme n’est pas seulement une affaire du gouvernement ou de la Ville de Niamey. C’est une affaire qui concerne tout le monde. Des ménages à l’Etat, en passant par tous les acteurs intermédiaires. Nous sommes tous interpellés, pour apporter notre contribution, pour la réussite du Programme Niamey-Nyala, du Président de la République », a indiqué M. Mamoudou Mouctar.

Le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey a noté que la CNPC DAGANG NIGER, a répondu à cet appel en donnant un bel exemple. « C’est une société chinoise, installée au Niger et plus particulièrement à Niamey. Ainsi, au-delà de ses activités traditionnelles, cette société a eu l’ingénieuse idée d’apporter son concours dans l’aménagement de la voirie, dans sa réhabilitation. En concertation avec les équipes de la Ville de Niamey, Elle a identifié des voies, qu’elle a pris l’engagement de réhabiliter gratuitement. C’est ainsi qu’avec son ingénierie, ses propres moyens logistiques, humains et financiers, l’entreprise a débuté ces travaux de rénovation des tronçons, à partir de cet axe, qui est une voie de décongestionnement de la grande voie officielle », a-t-il précisé. M. Mamoudou Mouctar a ajouté que, ces actions vont être élargies sur plusieurs autres tronçons du centre-ville. Rappelant que ces tronçons ciblés sont d’une forte fréquentation et sont dégradés mais seront, très rapidement, réhabilités par la CNPC. « Je tiens, donc, à saluer ce geste, mais surtout à remercier les responsables de la CNPC et de la CNPC DAGANG NIGER. Je leur dis à quel point nous sommes reconnaissants pour cet intérêt, pour ce geste, qui montre leur intégration dans la ville de Niamey », a-t-il ajouté.

 

Le PDS de Niamey invite d’autres sociétés à suivre la voie tracée par la CNPC

Mamoudou Mouctar a indiqué que cette initiative, cet engagement et cette motivation de la CNPC, est un exemple à suivre. « Je voudrais donc, dire aux autres sociétés de la place d’emboiter le pas à la CNPC, pour nous apporter, davantage, leur concours. Certes, il y a des sociétés, qui interviennent dans le domaine de la salubrité. Tout cela constitue des exemples à suivre. Ceci est une illustration de ce que peut être les investissements et les concours des entreprises de la place, dans cette ambition exprimée par le Président de la République, celle de faire de Niamey, une ville ‘‘Nyala’’, c’est-à-dire coquette. Des sociétés ont volontairement décidé d’appuyer et à leurs frais, ce Programme du Président de la République », a-t-il ajouté. « J’ai tenu à faire cette visite, pour constater le démarrage des travaux et je viendrais aussi pour voir leur fin », a promis le premier responsable de la capitale.

 

La CNPC s’engage à contribuer au bien-être des habitants de Niamey

 

Quant au Directeur Exécutif de la CNPC, M. Wu RuiKun, il a indiqué que la Chine et le Niger entretiennent des relations de coopération dans plusieurs domaines et cela depuis plusieurs années. Selon M. Wu, c’est aussi dans ce cadre que s’inscrivent ces opérations de réhabilitations. « Nous sommes engagés à aider les responsables nigériens dans la réalisation du programme Niamey-Nyala. C’est ainsi, qu’en collaboration avec les autorités de la Ville de Niamey, nous allons contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail, au niveau de la capitale Niamey », a déclaré M. Wu avant d’ajouter que la CNPC a relevé les différents besoins de la ville, sur plusieurs plans. « Il y a des besoins au niveau de la santé, de l’accès à l’eau potable, la question de l’école. Un à un, nous allons appuyer les autorités communales à résoudre ces différents problèmes. Notre présence s’explique aussi par le désir et la volonté de participer à l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes », a-t-il estimé.

Wu RuiKun a rappelé que la CNPC a détecté, tant au niveau du champ pétrolier d’Agadem, qu’au niveau de la raffinerie de Zinder (SORAZ), des entreprises nigériennes compétentes et qualifiées, avec lesquelles, elle compte désormais collaborer et travailler, dans un cadre mutuel gagnant-gagnant. Le Directeur Exécutif de la CNPC a aussi promis que, dans le cadre du Programme Niamey-Nyala, la CNPC travaillera, main à main, avec la Ville de Niamey, pour améliorer le quotidien des habitants de la capitale.

 

Plusieurs axes routiers seront réhabilités par la CNPC DAGANG Niger

 

Toujours dans le cadre du Programme Niamey-Nyala, plusieurs tronçons, ciblés par les agents de la mairie de Niamey et la société chinoise CNPC DAGANG Niger seront rénovés et réhabilités, dans les prochains jours. C’est ainsi que des actions de nettoyage et de ramassage d’ordure, ainsi que de réaménagement des caniveaux et des routes seront menées au niveau du tronçon allant du Commissariat Central au croisement au niveau de la Station Total Terminus. Au niveau du quartier Maison Economique, les travaux concerneront le bitumage de deux ruelles secondaires à savoir celle se trouvant légèrement en face de Marina Market pour desservir le quartier et faire la jonction avec la rue allant du rond-point situé derrière le Commissariat Central vers la Pharmacie Maison Economique. La voie allant de l’ex-hôtel Rivoli à la Chambre du Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN), est aussi retenue pour être réhabilitée. Notons aussi que, la Zone Industrielle sera intéressée par ces travaux de réhabilitation initiés par la CNPC. A ce niveau, des travaux d’aménagements seront effectués partant du tronçon passant à la devanture de la Direction Générale des Douanes (ancien Etablissement Amar Taleb), pour continuer vers Niger Lait SA. Au total, les travaux engagés par la CNPC DAGANG Niger permettront de rénover 300 mètres de route, 15 mètres ponceau de couverture et 4 tronçons routiers au sein de la capitale, indique-t-on.

Mahamadou Diallo(onep)