Lancement officiel à Zinder des épreuves écrites du BEPC session 2022 : Le ministre Ibrahim Natatou réitère l’engagement de l’Etat qui fait de l’éducation sa priorité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Tôt dans la matinée du 21 juin, le Ministre de l’Education Nationale, Pr Ibrahim Natatou a donné le coup d’envoi des épreuves écrites des examens du BEPC session 2022 dans une salle du CES Barma Moustapha de Zinder. Au total  il y a 146.904 candidats à ces examens au niveau national. La région de Zinder a 20441 candidats répartis dans 53 Jurys. La ville de Zinder abrite 20 jurys.

Dans une brève déclaration devant les candidats, le Ministre de l’Education nationale a réitéré l’engagement des autorités de la 7ème République à consentir d’énormes sacrifices pour faire de l’éducation le levier du développement économique et social du pays. Il a affirmé que toutes les dispositions sont prises par son département ministériel pour assurer un bon déroulement des examens, afin qu’ils soient « propres sur l’ensemble du pays ».

La veille du début des examens, le Ministre Ibrahim Natatou s’était rendu à l’école primaire SONIDEP où il a réceptionné un bloc de trois classes avant de visiter  l’Ecole normale des Instituteurs où il a rencontré tous les acteurs du système éducatif. Au centre des discussions, les nouvelles réformes engagées dans ce secteur pour aller de l’avant. 

En prélude au lancement officiel des épreuves écrites du BEPC qui a eu lieu le 21 juin, Pr Ibrahim Natatou était rappelle-t-on, le 18 juin dernier, au Camp Supérieur de la Gendarmerie pour s’assurer que les caisses et cantines contenant les épreuves pour la Session 2022 sont sécurisées. Cette année, les épreuves de toutes les régions ont été transportées par avion et convoyées par la Gendarmerie nationale.

 Après avoir fait le point des derniers préparatifs sur le terrain, le Ministre de l’Education nationale a mis en avant l’importance de la phase préparatoire des examens dans l’optique d’aboutir à une meilleure organisation.

‘’Tout ce que le Ministère de l’Education nationale devrait faire dans le cadre d’une bonne organisation de ces examens a été réalisé avec un contrôle rigoureux bien exercé », a-t-il soutenu.

Le choix de la capitale du Damagaram pour donner le coup d’envoi officiel de la Session 2022 du BEPC n’est pas fortuit. « Les épreuves sportives du BEPC avaient été lancées à Karma tandis que les épreuves écrites sont prévues pour être lancées le Mardi matin à Zinder », a-t-il dit. « Le choix de ces deux régions n’est pas gratuit dans la mesure où celles–ci renferment les indicateurs les plus faibles qui caractérisent le système éducatif : Le taux brut de scolarisation, le taux brut d’admission  ou bien encore  le taux d’avancement», a expliqué Pr Ibrahim Natatou. « Ces trois taux sont  imputables aux régions de Zinder et Tillabéry qui occupent alternativement les deux dernières places », a-t-il ajouté. « C’est pour vraiment marquer le message de l’Etat qui se traduit par le fait que l’Education est aujourd’hui sa priorité », a-t-il fait remarquer, relevant « qu’il faut le véhiculer là où on a vraiment besoin de celui-ci, et la région de Zinder est bien indiquée pour le recevoir ».

Enfin, le Ministre de l’Education nationale a tenu à

« rassurer les uns et les autres  que toutes les dispositions tant sécuritaires  qu’organisationnelles  ont été prises pour la réussite effective des examens du BEPC,  Session 2022 ». 

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder