Le Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou reçoit le président du Parlement de la CEDEAO : Plusieurs questions d’intérêt régional dont l’instauration du suffrage universel dans l’élection des députés de la Communauté, au menu des échanges

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

 

En visite de travail depuis le samedi 7 dernier au Niger, le président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO)  SE. Sidie Mohammed Tunis a été reçu, hier matin en audience par le Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.

 

A sa sortie d’audience, SE. Sidie Mohammed Tunis a d’abord présenté, au nom de tout le Parlement de la Communauté, ses condoléances au Président de la République et à tout le peuple nigérien suite à l’attaque terroriste, menée le dimanche 9 août 2020 dans la Zone de Kouré. Le président du Parlement de la CEDEAO a condamné cette attaque, parce que selon lui, le terrorisme n’a pas sa place dans l’espace CEDEAO et que les pays membres doivent unir leurs efforts pour combattre ce fléau.

Parlant de l’objet de sa visite au Niger, le président du parlement de la CEDEAO a indiqué que leurs discussions ont porté sur le suffrage universel direct. En effet il a rappelé que lors de la Session inaugurale de la 5ème Législature de l’institution parlement communautaire, qui s’est tenue du 9 au 12 mars 2020 à Niamey, le Président Issoufou Mahamadou a dans son discours évoqué la nécessité d’un suffrage universel direct, c’est-à-dire que les membres du parlement de la CEDEAO soient élus directement par le peuple. Ainsi a-t-il dit, au cours de ces derniers mois, le bureau en collaboration avec le Secrétariat, ont travaillé d’arrache pieds pour élaborer un programme qui permettra de mettre en œuvre l’appel du Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement SEM Issoufou Mahamadou.

Aujourd’hui, a-t-il affirmé « nous sommes venus présenter une feuille de route au Président qui retrace les étapes à suivre à partir de ce moment jusqu’à l’aboutissement de l’institution du suffrage universel direct pour l’élection des députés de la CEDEAO».  SE Sidie Mohammed Tunis avoue que, ce sera un travail de longue haleine mais qu’avec l’appui du Président Issoufou Mahamadou, le Parlement de la Communauté arrivera à instituer le suffrage universel direct. Aussi, SE Sidie Mohammed Tunis a dit avoir discuté de la paix et de la sécurité au Mali. «Dans les jours à venir, le parlement de la CEDEAO va envoyer une délégation au Mali, pour voir comment ramener la paix et la sécurité dans ce pays» a-t-il annoncé. En fin, le président du Parlement de la CEDEAO a dit avoir évoqué d’autres sujets tels que l’Eco au cours de cette audience avec le Président de la République du Niger.

Notons que l’audience s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée National SE Ousseini Tinni et du 2ème Vice-président du Parlement de la CDEAO, l’honorable Boukary Sani Malan Chaibou dit Zilly.

 

 Aminatou Seydou Harouna(onep)