Le Président de la République a lancé, hier, les travaux de réhabilitation du tronçon Doutchi–Konni-Tsernaoua et de bitumage de l’axe routier Doutchi-Tébaram : Plus de 155 milliards de FCFA injectés par de l’Etat pour la réalisation de 327 km de routes bitumées

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Après Dosso–Bella II le mardi dernier, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin à Doutchi, une double cérémonie. Il s’agit du lancement des travaux de réhabilitation du tronçon Doutchi–Konni-Tsernaoua de la RN1d’une part,et des travaux de bitumage de la route Doutchi –Matankari –Bagagi-Dogon Kiria–Bagaroua–Tébaram, d’autre part.Pour les deux chantiers, c’est un investissement de plus de 155 milliards de francs CFA qui seront injectéspour la réalisation de plus de 327 km de routes bitumées.

D’après une note du Ministère de l’Equipement, les travaux de réhabilitation du tronçon Doutchi – Dan Katsari- Konni – Tsernaoua seront exécutés par la société turque SUMMA pour un coût de 78.540.595.119 FCFA/TTC et un délai contractuel de 30 mois. Ce projet concerne un linéaire de 159,6 km y compris 10 km de voirie dans la ville de Birni N’Konni. Quant aux travaux de bitumage de laroute Doutchi – Matankari – Bagagi- Dogon Kiria –

Bagaroua – Tébaram, ilsont été confiés à l’entreprise ATP pour un coût de 77.863.113.708 de FCFA/TTC et un délai d’exécution de 36 mois.Ces travaux portent sur un linéaire de 168 km y compris 5 km de voirie dans la ville de Dogon Doutchi. Les deux projets sont financés sur le Budget national de l’Etat.

Les routes qui seront ainsi construites ont, en rase campagne, une largeur de 7,20m (chaussée à 2 voies de 2 x 3.60) et des accotements larges de 2 x 1,50m revêtus en monocouche. En traversées d’agglomérations, la route sera une chaussée bidirectionnelle comprenant deux voies de 7 m chacune (2 x 3,5m) et un terre-plein-central (TPC) de un mètre de large ainsi que des trottoirs, etc. Outre, ces travaux techniques, ces deux projets sont accompagnés de réalisation de prestations sociales au niveau des agglomérations traversées tels que l’éclairage public, des forages, des clôtures de CSI et d’école, des voiries urbaines ainsi que des prestations environnementales.

«Je resterai débout jusqu’au dernier moment pour honorer les promesses que j’ai faites au peuple Nigérien»,dixit le Chef de l’Etat

S’exprimant peu après le lancement des travaux, le Président de la République a tenu à souligner que Doutchi est un grand carrefour. «Avec ces infrastructures routières, Doutchi méritera davantage son statut de grand carrefour surtout quand on sait que nous avons en projet la réalisation du tronçon Loga-Doutchi», a déclaré SE IssoufouMahamadou. Le Chef de l’Etat a par ailleurs évoqué d’autres projets prévus toujours dans l’Arewa notamment le lancement des travaux de la boucle Bolbol – Douméga –Tibiri – KoréMairoua. «La région de Dosso et le département de l’Arewa méritent ces infrastructures, surtout quand on sait que les Dallols (Bosso, Maouri) sont des zones de grandes productions agricoles. Nous avons également dans nos objectifs, la réalisation du tronçon de route Margou-Gaya. Ce tronçon sera également lancé très prochainement», a-t-il ajouté.

Le Chef de l’Etat s’est aussi réjoui d’honorer «les promesses faites dans le cadre du programme de renaissance. Que ça soit dans le domaine des infrastructures qui est au centre des préoccupations du programme de renaissance; que ça soit dans le domaine de l’initiative 3N ou dans les autres secteurs comme le développement, c’est-à-dire l’éducation et la santé». «Je suis presque à la fin de mon 2ème mandat, mais je continuerai à travailler nuit et jour pour le bien du peuple nigérien, ce jusqu’au dernier jour, c’est-à-dire jusqu’au 2 avril 2021. Je resterai débout jusqu’au dernier moment pour honorer les promesses que j’ai faites au peuple Nigérien», a déclaré le Président Issoufou Mahamadou.

 

 

Siradji Sanda,

avec Mahamadou Diallo, envoyé spécial(onep)