Maradi/Visite du Représentant et Directeur Pays PAM-Niger : Echanger sur les appuis du PAM dans la région et l’achat direct des vivres auprès des producteurs

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Représentant et Directeur Pays PAM-Niger, M. Sory Ouane a effectué une visite de travail à Maradi du 11 au 12 mars 2020. Il s’agissait pour lui de soutenir les agriculteurs à travers les achats locaux et d’échanger avec eux pour capitaliser les meilleures pratiques en vue d’alimenter les prochaines activités.

Le Directeur Pays s’est ainsi rendu sur le site de Danja, dans la commune de Djirataoua où l’activité d’assistance alimentaire pour la création d’actifs du PAM est mise en œuvre en partenariat avec l’ONG AREN et le projet ProDAF financé par FIDA. Cette assistance du PAM vise la récupération des terres agricoles et  pastorales dégradées tout en soutenant les besoins alimentaires immédiats de 510 ménages vulnérables, identifiés à partir de l’approche ‘’House jold economic approach’’. Ainsi, le PAM a financé l’installation de machines de transformation de produits agricoles tels que l’arachide et l’enrichissement de cette huile pour l’alimentation. Il a mis aussi en place un système d’achat locaux auprès des petits producteurs des vivres tels que le mil, le niébé. L’union féminine de Danja a vendu au PAM de 2015 à aujourd’hui, 107 tonnes des vivres pour le coût de 22 millions de FCFA.

Dans son intervention au cours de cette visite, le conseiller économique du Gouverneur de Maradi, M. Idi Ibrahim a indiqué que le PAM accompagne la région depuis plus de 50 ans dans sa marche vers le développement. Il a apprécié la qualité de cette coopération qui a su utiliser l’aide alimentaire comme un instrument d’appui à la promotion du développement afin de récréer l’espoir et de relancer la production en agissant sur des secteurs tels que l’éducation à travers le soutien aux cantines scolaires avec une attention particulière à la scolarisation de la jeune fille ; les moulins scolaires ; les jardins scolaires ; la malnutrition ; la protection de l’environnement, entre autres. «Les achats locaux auprès des producteurs incarne une grande opportunité pour la population de Maradi. Elles permettent non seulement d’améliorer les conditions de travail et de vie des agriculteurs, mais booste surtout la production agricole. L’impact sur l’économie locale est vécu au quotidien» a déclaré M. Idi Ibrahim.

Le Représentant et Directeur Pays PAM-Niger a, pour sa part, soutenu que la vision du PAM à travers l’achat auprès des petits producteurs est de les connecter aux marchés institutionnels et de renforcer durablement leur résilience face aux chocs  en transformant l’assistance alimentaire en investissement productif dans les communes. «Nous accompagnons le gouvernement du Niger à travers le HC3N et le ministère de l’Agriculture pour renforcer vos capacités et améliorer votre productivité et vous connecter aux marchés. C’est d’ailleurs pourquoi nous sommes là ce matin afin de nous assurer de l’effectivité de ce partenariat pour le développement agricole» a-t-il soutenu. M Sory Ouane s’est réjoui de constater que la plus grande Union de Danja ‘’Koda Naka’’ est dirigée par des femmes. Ce qui, estime-t-il, prouve que le leadership féminin est une réalité dans cette localité. «Après seulement 7 ans d’appui, nous avons constaté comment vous avez réussi à améliorer les rendements de vos champs et à mieux vous organiser, mais beaucoup reste à faire. Je ne doute point qu’ensemble nous pourrons relever les défis liés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle» a-t-il déclaré.

Après cette cérémonie, s’en est suivie une visite guidée aux magasins de stockage des vivres achetés auprès des producteurs et dans le bâtiment qui servira à l’implantation de machines de transformation de l’huile d’arachide fortifiée qui sera incessamment installée pour un coût de 60 millions de FCFA. Le Représentant et Directeur Pays PAM-Niger s’est déclaré satisfait de ce qu’il a vu car, estime-t-il, cette activité est très importante pour l’autonomisation de la femme et la connexion des organisations paysannes aux marchés. D’après M. Ouane, le PAM a, depuis 2012, acheté près de 210.000 tonnes de vivres auprès des producteurs locaux pour près de 800 millions de FCFA. «A Danja, j’ai vu comment les femmes ont été autonomisées et comment elles ont pu améliorer leurs conditions d’existence» a-t-il soutenu.

 

Le Représentant et Directeur Pays PAM-Niger s’est aussi rendu à l’école primaire de Djirataoua Centre, une école transformée en cantine il y a de cela deux ans grâce aux appuis du PAM. De l’avis du directeur, l’ouverture d’une cantine dans cette école en cantine a permis la montée en flèche du taux de d’inscription et de fréquentation. Mieux, l’école est dotée d’un jardin scolaire dont la production est consommée par les élèves.

 

Tiémogo Amadou ANP-ONEP Maradi