Mission ministérielle de pré-évaluation de la campagne Agro-Sylvo-Pastorale et Hydraulique de 2021 dans la région d’Agadez : Le ministre souligne que des résultats préliminaires de cette campagne suscitent de vives inquiétudes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Laouan Magagi a effectué du 22 octobre au 02 novembre 2021 une mission de pré-évaluation de la campagne Agro-Sylvo-Pastorale et Hydraulique, dans les six (6) départements, de la Région.

L’objectif decette mission est de s’entretenir avec les populations sur les résultats qualitatifs et quantitatifs provisoires de la campagne 2021 dans les volets agricole, pastoral et zoo-sanitaire, le niveau de remplissage des points d’eau de surface, le reboisement, la récupération des terres, les conséquences des infestations de déprédateurs, des inondations et des épisodes de sécheresses, etc.). Il était accompagné dans ce déplacement par la secrétaire générale adjointe du gouvernorat de la Région d’agadez, du 1er vice-président du Conseil Régional d’Agadez, des conseillers techniques à la Présidence de la République et la Primature des cadres centraux et régionaux en lien avec les objectifs de la mission.

Le ministre a conduit cette mission successivement, dans les départements d’Igall, d’Aderbissanat, d’Iférouane, d’Arlit, deTchirozérine et de Bilma. Elle a été l’occasion pour lui de visiter des réalisations et d’échanger avec des acteurs intervenant dans la mise en œuvre de l’Initiative 3N, « les Nigériens Nourrissent les Nigériens ».

Dans la synthèse livrée à la fin de la mission, au cours d’une cérémonie officielle de clôture de ladite mission dans la salle de réunion du gouvernorat de la Région, le ministre s’est acquitté de prime abord d’un devoir celui de transmettre les salutations de Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM , Président de la République, Chef de l’Etat et celles de Son Excellence Monsieur OUHOUMOUDOU MAHAMADOU, Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Le ministre a indiqué, que dans le cadre de cette pré-évaluation, lui et sa délégation se sont rendus dans tous les départements que compte la Région, en présence des autorités départementales, des services techniques déconcentrés, des représentants des Organisations de la Société Civile, des représentants des projets et programmes intervenant dans la région et de toutes les autres couches sociales.  Les questions en lien avec les principaux domaines du développement rural, le suivi des recommandations des missions précédentes, les questions de sécurité, de l’éducation, et particulièrement celle de la jeune fille, la mise en œuvre des projets et programmes intervenant dans la région, la gestion de conflit ont été au centre des échanges.

Le ministre a souligné que les résultats préliminaires de cette campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique de 2021, dans la région suscitent de vives inquiétudes dans tous les secteurs du développement rural. Tout particulièrement une tendance déficitaire se dégage, aussi bien pour le pâturage que pour les productions agricoles, devait-il préciser.

Cependant, le ministre devait rassurer les populations de la région, que le Gouvernement continuera à les soutenir, et cela conformément à l’engagement de Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum, Président de la République, Chef de l’Etat, lequel engagement contenu dans son Programme de Renaissance acte III Consolider et avancer, en son Chapitre V mis en œuvre à travers l’axe 7 de la Déclaration de Politique Générale (DPG) de son SEM Ouhoumoudou Mahamadou, Premier Ministre, Chef du Gouvernement. 

Le ministre devait  rassurer davantage les populations,  que toutes les doléances relatives aux zones déficitaires, à la mise en place à temps des intrants agricoles et zootechniques, à l’ouverture des bandes pare feu et autres travaux à haute intensité de main d’oeuvre, à l’approvisionnement en eau potable, à la réalisation des ouvrages d’hydraulique agricole, à la réhabilitation et la création de sites de cultures irriguées, à la sécurité, à l’éducation, à la santé, à l’appui aux populations victimes des inondations, à la création d’emplois locaux et à l’aménagement des routes seront examinées par le Gouvernement avec la plus grande diligence devait-il conclure

M. Tahirou AP/MAHGC