Niamey: Atelier du CNRA sur la vulgarisation de la stratégie–recherche-formation-innovation pour l’agriculture au Niger et de son plan d’actions

Non classé

Le Conseil national de la recherche agronomique (CNRA) a organisé le 29 juin 2022, un atelier de vulgarisation

de la stratégie–recherche-formation-innovation pour l’agriculture sur le moyen et le long terme au Niger et de son plan d’actions. L’objectif assigné à cet atelier est de rehausser la visibilité du Conseil national de la recherche agronomique du Niger. L’ouverture des travaux a été présidée par le Gouverneur de la région de Niamey, M. Oudou Ambouka, en présence du responsable suivi-évaluation du CNRA, M. Ali Moussa, également représentant du Secrétaire permanent dudit conseil.

Pour rappel, le CNRA est un organe d’orientation de la politique de la recherche agronomique créé afin d’assister le gouvernement dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique nationale de recherche agronomique. C’est aussi un organe fédérateur des systèmes nationaux de recherches internationales du Niger dont l’une des missions est le suivi des activités de recherche agronomique du Niger.

A l’entame des travaux, le gouverneur de la région de Niamey a rappelé le processus ayant conduit à la création du CNRA, puis à l’élaboration et l’adoption de la stratégie en examen au cours de cet atelier. En effet, a poursuivi M. Oudou Ambouka, tous les pays émergeants, étaient passés par la promotion et le développement de l’agriculture, l’élevage et la préservation de l’environnement, leviers de tout progrès et développement socioéconomique durable. C’est pourquoi pour relever ces défis, les autorités ont conduit plusieurs réformes en élaborant et adoptant plusieurs textes législatifs et réglementaires, et des outils de mise en œuvre comme le CNRA.

En outre, a ajouté M. Oudou Ambouka, pour créer un cadre formel de concertation entre chercheurs, formateurs et les utilisateurs des produits de la recherche, définir les priorités de recherche, de formation et d’appui conseil agricole avec des résultats qui ont un impact positifs pour le secteur rural, la stratégie de recherche-formation-innovation et son plan d’actions ont été élaborés par le secrétariat permanent et adoptés par le gouvernement.

Cette stratégie, a-t-il expliqué, vise l’implication de l’autorité politique dans le suivi des activités de la recherche agronomique, mais aussi à créer un espace de dialogue entre les producteurs, les chercheurs et les utilisateurs.  A cet égard, il a invité les participants à être très attentifs afin de comprendre le contenu de la stratégie et ses programmes prioritaires.

Pour sa part, le responsable suivi-évaluation du CNRA, M. Ali Moussa, représentant le Secrétaire permanent dudit Conseil, a expliqué que le Secrétariat permanent du CNRA a élaboré la stratégie sur la base des orientations et des stratégies nationales de développement de l’agriculture du Niger dans une approche participative et itérative ayant impliqué toutes les parties. Il a fait savoir que c’est un document de référence qui définit les priorités de recherche, de formation et de vulgarisation au Niger. Et pour exécuter de façon efficace et efficiente cette stratégie, il est mis en place d’une part, un cadre formel de concertation entre chercheurs et producteurs qui est le comité technique de suivi du plan stratégique et d’autre part, un comité scientifique chargé de donner son avis scientifique sur les projets de recherche et la validation des résultats enregistrés.

 Rahila Tagou(onep)