Ouverture de la réunion des secrétaires généraux des Institutions de la République et des Ministères : Faire du Niger une destination préférée pour l’organisation des conférences et autres évènements internationaux

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC) a organisé hier, au centre Mahatma Ghandi de Niamey, une rencontre avec les secrétaires généraux des Institutions de la République et des Ministères. Cette rencontre présidée par le directeur de cabinet du Premier Ministre, M. Laouali Chaïbou, et qui fait suite à celle tenue avec les ministres, vise essentiellement à obtenir l’adhésion, le soutien et l’implication de tous les acteurs pour permettre à l’Agence Nationale d’Economie des Conférences (ANEC) d’accomplir sa mission et d’atteindre ses objectifs

Dans son intervention, le directeur de cabinet du Premier Ministre, M. Laouali Chaïbou a rappelé que le Niger à la faveur de la tenue de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine en juillet 2019 s’est doté d’importantes infrastructures et d’un savoir-faire en matière d’organisation des évènements internationaux. Notre pays a maintenant le moyen de son ambition avec la construction des nouvelles infrastructures, la disponibilité des compétences humaines au point et un savoir-faire sur mesure, a-t-il soutenu. Il s’agit de la modernisation et l’extension de l’Aéroport Diori Hamani de Niamey ; la rénovation et l’extension du Palais des Congrès de Niamey ; la construction d’une cité Présidentielle ; la construction d’une voie expresse ainsi que la construction des Hôtels et appartements de grand standing. Aussi, la construction et l’opérationnalisation du Centre international des Conférences Mahatma Ghandi viennent compléter les dispositifs. Sur le plan humain, près de 10.000 personnes ont été formées dans les domaines de la sécurité, de l’hôtellerie, du protocole, de la santé, du transport et de la communication. Cette volonté politique a été, a souligné le directeur de cabinet du Premier Ministre,  surtout marquée par la création d’une structure dédiée à savoir : l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC) qui a pour mission d’assurer une contribution positive à l’économie nationale en faisant désormais des conférences et des évènements internationaux une source de création de revenus substantiels et d’emplois pour le Niger. Cette vision, a-t-il ajouté, a été renforcée dans le programme de Renaissance Acte 3 du Président de la République Mohamed Bazoum. Ainsi, a expliqué M. Laouali Chaïbou, deux mois seulement après sa nomination le Premier Ministre, Chef de Gouvernement, SE Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, le 18 juin 2021, un séminaire gouvernemental au cours  duquel un exposé sur le dispositif mis en place pour le développement de l’économie des conférences a été présenté aux ministres. A la suite de ce séminaire, une note circulaire a été adressée le 27 juillet 2021 à tous les chefs d’institution, le ministres et les autres responsables de démembrement de l’Etat pour les inviter à mettre en place toutes les mesures d’accompagnement nécessaire au développement de l’économie des conférences. Malgré l’avènement de la COVID-19, à peine deux ans après sa création, l’ANEC est devenue aujourd’hui opérationnelle, tous les postes essentiels sont pourvus et les outils nécessaires à son fonctionnement sont mis en place, a-t-il indiqué. Ainsi, a souligné le directeur de cabinet du Premier Ministre, des actions de promotion parfois de haut niveau ont été entreprises aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays durant l’année écoulée. Grâce à tous ces efforts et malgré la persistance de cette pandémie notre pays a enregistré plus de 40 événements internationaux en 2021, et à ce jour, plus de 20 évènements sont annoncés pour l’année 2022, a annoncé M. Laouali Chaïbou. Il a en outre relevé avec satisfaction que l’Agence Nationale d’Economie des Conférences (ANEC) a été certifiée membre de l’UCCA, la référence mondiale dans l’industrie des conférences internationales.

L’assistance a également eu droit à une présentation du dispositif mis en place et les enjeux de l’économie des conférences par le directeur général de l’ANEC,  M. Mohamed saidil Moctar.

Par Aïchatou Hamma Wakasso(onep)