Plusieurs mesures préventives prises pour protéger la communauté universitaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Dans le cadre du combat contre la pandémie du Covid 19, les autorités politiques et sanitaires ont institué plusieurs mesures préventives. Parmi celles-ci, le fait de rester à la maison, de limiter les déplacements, de respecter une distance d’un mètre, de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, d’utiliser les mouchoirs jetables, d’éviter de se toucher le visage, de se désinfecter les mains et de porter un masque de protection, surtout en cas de toux. Ces mesures doivent être scrupuleusement respectées surtout au niveau des marchés, des  commerces et des autres places publiques. En plus de ces mesures, l’Université Abdou Moumouni de Niamey, a mis en place des dispositions, pour mieux protéger la communauté universitaire de cette pandémie.

Selon le Délégué en charge de la communication du Comité exécutif de l’Union des Etudiants Nigériens de l’Université de Niamey (CE/UENUN), M. Illiassou Idrissa, en plus des mesures édictées par les autorités, l’une des premières dispositions prises au niveau du campus, est la publication et la diffusion d’un communiqué interdisant l’accès, à toute personne étrangère à l’Université de Niamey, l’interdiction des visites, tout en sensibilisant les étudiants sur la nécessité de protéger individuellement et collectivement la communauté universitaire. «Aussi, en collaboration avec le Centre National des œuvres universitaires (CNOU), nous avons proposé et demandé à ce que la distanciation sociale d’un mètre soit respectée par les camarades, surtout au niveau de la restauration, où les camarades sont obligés à faire la queue pour se faire servir et inviter les restaurateurs à accélérer les services, pour réduire, sinon éviter des attroupements des camarades. Même au niveau des places assises, dans le restaurant, ou en salles de cours, nous veillons à ce que la distance d’au moins un mètre soit respectée entre les camarades», précise M. Idrissa.

Le Délégué en charge de la communication du Comité exécutif de l’UENUN a ensuite indiqué que des dispositifs de lavage de main ont été placés au niveau des entrées de tous les bâtiments du campus universitaire et au niveau des restaurants. «La Ville de Niamey, que nous saluons au passage, a aussi récemment organisé une séance de démonstration de lavage de main, suivie des séances de désinfection de tous les bâtiments et salles de cour de notre université», a noté M. Idrissa.

Par ailleurs, le chargé de communication ajoute que le CE de l’UENUN a aussi décidé de la suspension de toute activité syndicale, pendant cette pandémie, à savoir, les conférences, les débats, les entrainements et compétitions sportifs. Même les élections, au niveau des différentes facultés ont été suspendues. Par ailleurs, «un comité sanitaire, composé des camarades volontaires de 6ème et 7ème année de Médecine a été mis en place. Ce comité provisoire va apporter sa contribution, dans le cadre de la prévention et de la préservation de la santé dans notre communauté estudiantine.  Ces camarades procèdent notamment à des séances de sensibilisation sur le covid 19, ils montent la garde pour des éventuelles demandes d’informations. Les membres dudit comité font régulièrement le tour des chambres pour expliquer aux camarades l’existence de cette maladie et les dispositions à prendre pour s’en prémunir, ainsi que la nécessité de respecter les mesures préventives édictées par les autorités», précise M. Illiassou Idrissa.

A travers ces nombreuses et multiples actions de prévention, qui s’ajoutent à celles édictées par les autorités nationales, le CE de l’UENUN et ses militants semblent bien avoir pris la mesure de cette pandémie, qui n’a pour le moment ni traitement, ni vaccin.

Mahamadou Diallo(onep)