Point de presse du procureur de la République sur les circonstances du décès de l’élève Nouridine Alio : Le gendarme auteur du tir, placé en garde à vue

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe (TGI/HC) de Niamey, M. Chaibou Moussa a animé un point de presse, hier dans l’après-midi, au tribunal sur l’incident ayant provoqué la mort d’un élève Nouridine Alio à Niamey. L’objectif de cette sortie médiatique est d’éclairer l’opinion sur les circonstances du décès par balle du jeune scolaire hier mercredi 15 février 2022 dans un quartier de Niamey.

Dans le point de presse, le Procureur de la République, qui était entouré pour la circonstance par les membres du parquet a tout d’abord prié pour le repos de l’âme du disparu avant de présenter ses condoléances aux parents de la victime. «Il s’agit du nommé Nouridine Alio. Paix à son âme. C’est un événement qui est regrettables chaque fois que la vie humaine est perdue. C’est un événement tout à fait regrettable», a déclaré le procureur.

D’après le procureur, cet événement malheureux s’est passé entre 12h et 13h heures. Aussitôt informé de la situation, le parquet a diligenté une enquête de la Police Judiciaire à l’effet de faire la lumière sur ce qui s’est exactement passé. De quoi s’agit-il ? Il s’agit exactement d’un véhicule de marque Mercedes, à bord duquel se trouvent 6 personnes, des jeunes, dont 2 filles. Ce véhicule a, selon le Procureur, effectué à vive allure un virage à côté d’une résidence qui est sous surveillance des éléments de la Gendarmerie nationale. «Devant la vitesse avec laquelle le véhicule a foncé droit vers le poste qui assurait la sécurité, un élément de cette sécurité a tiré deux ou quatre fois et la balle a malheureusement atteint un des occupants du véhicule en question (…). Devant la situation, nous avons immédiatement instruit la direction de la Police Judiciaire pour ouvrir une enquête pour nous permettre de comprendre ce qui s’est réellement passé et de cerner avec précision les contours de cette affaire. Sans désemparer la Police Judiciaire a pris l’affaire en main et on a procédé à des auditions», a détaillé M. Chaibou Moussa.

Le Procureur de la République a souligné que suite à ces auditions la personne qui a tiré sur le véhicule est un élément de la Gendarmerie nationale. «Il a été déjà relevé et placé en garde à vue au niveau de la Police Judiciaire pour le besoin de l’enquête qui a été ouverte», a-t-il précisé. M. Chaibou Moussa a également annoncé que cette enquête est à son début et a rassuré que tout sera clarifié dans le cadre de cette affaire. «Je garantis que tout sera fait pour que la vérité se manifeste. Je garantis également qu’il n’y aura pas d’impunité. Toutes les responsabilités seront situées et force restera à la loi», a conclu le Procureur de la République.

 Ali Maman(onep)