Remise de Recharge Collective Solaire à la classe Espoir de l’école Talladjé Tourakou : Contribuer à l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Réseau d’Action Educative pour un Développement Durable (RAEDD) a remis le mercredi 2 février 2022 un kit de quarante lampes solaires d’une durée de vie de dix ans aux élèves de la classe ‘’Espoir Mahamadou Seydou’’ de l’école Talladjé Tourakou de Niamey. L’objectif visé à travers ce don est d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves. La cérémonie de remise du kit s’est déroulée en présence des représentants de la Sahélienne de Génie Electrique (SGE), fournisseur du matériel.

Le Réseau d’Action Educative pour un Développement Durable (RAEDD a acquis ce kit solaire auprès de la SGE, une entreprise qui mène des activités de prestation de service, commerce général et import-export. La SGE est particulièrement spécialisée entre autres dans la fourniture, l’installation et la maintenance des matériels électriques, d’énergies renouvelables (solaire photovoltaïque et biogaz) ; l’efficacité énergétique ; BTP/Hydraulique et mini AEP ; l’électricité industrielle, Froid et climatisation, l’étude et la réalisation des travaux ; la formation continue, la fourniture, l’installation et la maintenance des groupes électrogènes, l’import-export.

Lors de la cérémonie de remise, le président du Réseau d’Action Educative pour un Développement Durable (RAEDD), M. Namata Thierry a fait savoir que les lampes ont été installées dans la classe dénommée ‘’Mahamadou Seydou’’, (fondateur de l’ONG) qui accueille les élèves déscolarisés ou qui n’ont pas la chance de fréquenter l’école.

D’après M. Namata Thierry, il s’agit des enfants qui, a priori, ont été abandonnés par les familles, ou des enfants retrouvés dans la rue. «Ils ne sont certes pas nombreux pour des raisons de budget mais l’encadrement est parfait», a nuancé M. Namata Thierry. Le président du Réseau d’Action Educative pour un Développement Durable (RAEDD) a ensuite fait savoir que chaque élève aura en sa possession une lampe solaire avec laquelle il va pouvoir travailler, développer un bon potentiel personnel afin d’améliorer son apprentissage en lecture et autres. M. Namata Thierry a enfin fondé l’espoir que ce don va contribuer à améliorer les conditions d’apprentissage de ces élèves. 

Auparavant, le représentant de l’Association d’Echanges Culturels Illes et Vilaines Niger (AECIN); M. Michel Coste a rappelé que la vision du fondateur, M. Mahamadou Seydou était de créer le réseau d’association à la fois au Niger et en France. Le but visé est d’aider à l’auto-développement du peuple nigérien. «Nous apportons notre soutien depuis la France pour les actions de développement. Nous essayons de trouver des financements, soit par des subventions ou des fonds propres grâce à des dons», a déclaré M. Michel Coste. L’Association d’Echanges Culturels Illes et Vilaines Niger (AECIN) travaille et continuera de travailler pour le développement du peuple nigérien, dans l’esprit de compréhension mutuelle, de dialogue de cultures et d’amitié entre les peuples, a assuré M. Michel Coste.

Par  Farida Ibrahim Assoumane(Onep)