Séance de projection de la série ‘’Vaillante’’ : L’UNICEF intensifie la sensibilisation sur la problématique du mariage des enfants

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance, UNICEF a organisé une séance de projection du premier épisode de la série intitulée ‘’Vaillante’’, le jeudi 12 mai 2022 à la salle Canal Olympia de Niamey. Cette série, produite en 3 épisodes par l’UNICEF et la société de production Rooftop, a été diffusée pour la première fois à l’édition 2021 du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision (FESPACO) de Ouagadougou au Burkina Faso. Les trois épisodes sont déjà disponibles en ligne sur les plateformes numériques de l’UNICEF.

‘’Vaillante’’ est une mini-série de fiction qui traite des problématiques liées au mariage des enfants. En effet, le premier épisode d’une durée de 45 minutes met en lumière les efforts d’une jeune demoiselle sensible sur les questions du mariage des enfants. Très active sur les réseaux sociaux, Maguy Essey, mène une campagne intensive contre le mariage des enfants à travers un blog qu’elle anime. Elle collecte des renseignements via une boite de réception et un courriel direct sur des enfants en situation de mariage ou en difficulté. Elle remonte les informations pour pouvoir aider les victimes. Un jour elle reçoit une photo de Adi, une jeune élève de 14 ans dont les parents ont pris la décision d’interrompre son cursus scolaire et de la donner en mariage à un homme âgé. Cette décision a sérieusement tourmenté Adi qui, pourtant souhaite poursuivre ses études et avoir un bel avenir. Hélas, elle tombe dans l’encolure du mariage des enfants, partageant ainsi sa vie avec un adulte qui a le même âge que son père.

Dans sa démarche, Maguy Essey rend visite aux filles dont leurs adresses lui parviennent. Par coïncidence, cette activiste arrive dans le village de Adi le jour même où son mariage est célébré en grande pompe. C’est sur les images qui montrent la première rencontre conjugale entre les deux ‘’jeunes mariés’’ que cet épisode finit, plongeant le public dans un suspens et une émotion très vive.

À travers le monde, 650 millions de filles et de femmes ont été mariées avant d’atteindre la maturité. L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. En Afrique de l’Ouest et du Centre, les progrès sur l’élimination du mariage des enfants sont lents. En effet, 4 filles sur 10 sont mariées avant 18 ans et environ 14% sont mariés avant l’âge de 15 ans, soit plus de 3 millions de filles. Ce sont les pourcentages les plus élevés au monde. Aujourd’hui, une fille de notre région court ainsi le plus grand risque de se marier enfant.

Selon le dossier presse élaboré pour la circonstance, l’UNICEF a voulu produire cette mini-série pour s’adresser au public d’une nouvelle manière. «Cette série met en évidence de manière convaincante comment, s’ils disposent d’un espace, les jeunes et les jeunes filles en particulier, peuvent contribuer de manière significative à tous les niveaux et dans toutes les sphères de la société. Il décrit également très bien ce que l’UNICEF et ses partenaires ont défendu dans la région, à savoir la nécessité d’investir dans des alternatives positives au mariage des enfants» note le document.

Après la projection, un débat constructif et des échanges de conscientisation ont été ouverts avec le public essentiellement composé de scolaires et des initiateurs séance.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)