Signature d’un accord relatif au Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (PACT) : Plus de huit (8) milliards de FCFA en soutien à la mise en œuvre du PACT II

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Un accord relatif à la deuxième phase du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales dans les régions de Dosso et Maradi a été signé, hier dans l’après-midi à Niamey, entre le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou et la Cheffe de la Coopération Suisse au Niger, Mme Hanna Capeder.

Lors de cette  signature, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a dit que le Financement du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales (Phase Il), d’un montant total de quinze millions francs suisses (15 000 000 CHF), soit environ huit milliards cinq cent cinquante millions de Francs CFA (8. 550.000.000 FCFA), témoigne éloquemment de l’excellence de cette coopération et de l’engagement résolu de la Confédération Suisse à accompagner le Niger dans la réalisation de ses objectifs de développement, tels que définis dans le Programme de la Renaissance Acte 3 du Président de la République, Chef de l’Etat et dans la Déclaration de Politique Générale du gouvernement du Niger.

Notant que la première phase du « Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales dans les Régions de Dosso et Maradi» (PACT I), s’est déroulée entre 2015 et 2020 avec un budget de 17 millions de francs suisses, M. Hassoumi Massoudou a indiqué que les gouvernements du Niger et de la Confédération Suisse, parce que désireux de poursuivre le renforcement de leur coopération dans ce domaine s’engageront dans une seconde phase, afin de poursuivre leurs efforts dans le financement du PACT dans les régions de Dosso et de Maradi, zone originelle d’intervention. Il a expliqué que le Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales dans les régions de Dosso et de Maradi (phase Il), vise notamment à créer des collectivités territoriales performantes capables de fournir des prestations à leurs administrés et de justifier leurs actions portant sur une implication citoyenne, etc.

Soulignant que le Niger est un pays prioritaire de la coopération internationale de la Suisse, le ministre d’Etat, a rappelé l’engagement, depuis 2009 de la Division Sécurité Humaine (DSH) suisse en faveur de la politique de paix au Niger et le classement du Niger au 3ème rang des pays africains et 10ème à l’échelle internationale des pays de concentration de l’aide au développement de la Suisse. « Le Niger a également été privilégié dans l’agenda des plus hauts responsables fédéraux suisses, à travers des visites officielles effectuées au Niger par des Conseillers fédéraux, chefs du Département Fédéral des Affaires Etrangères, des Conseillers de la défense et de la sécurité », a-t-il ajouté

L’occasion était aussi bonne pour M. Hassoumi Massoudou, les réalisations faites au Niger dans le cadre de la coopération avec la Suisse de 2010 à 2021 à travers des projets et programmes dans les secteurs du développement rural et de la sécurité alimentaire, de l’éducation de base et de formation professionnelle, de la gouvernance locale et de la décentralisation.

Pour sa part, la Cheffe de la Coopération Suisse au Niger, Mme Hanna Capeder a salué la bonne collaboration entre nos deux deux pays. Elle a par la suite exprimé l’engagement de son pays à accompagner le Niger pour faire face aux défis de la décentralisation notamment le transfert de compétence et les ressources aux collectivités territoriales. Mme Hanna Capeder a  dit que son pays continuera à soutenir les collectivités surtout en ce qui concerne le renforcement des collectivités territoriales pour qu’elles puissent assurer des services de qualité aux populations à travers le PACT II.

Par Mamane Abdoulaye(onep)