Travaux de réhabilitation des aménagements hydro agricoles de Yalwani, de Tillakaina I et II : S’enquérir  de l’évolution des travaux sur ces  aménagements

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Une mission de supervision conduite pour le secrétaire général adjoint de la région de Tillabéri, Abdou Dan Dada, a sillonné du 22 au 23 mars 2020 les aménagements hydro agricoles de Yalwani, de Tillakaina I et II.

L’objectif de cette mission est de s’enquérir des travaux de réhabilitation des aménagements hydro agricoles avec l’appui du PGRC/DU afin de permettre aux producteurs de réussir l’objectif noble de Zéro importation du Riz à l’horizon 2023 prôné par le chef de l’Etat.

Il s’est agi pour cette mission terrain conduite par le secrétaire général adjoint de la région et comprenant le coordonateur du PGRC/DU au titre de la région ainsi que des responsables de l’ONAHA et du génie rural d’aller au niveau des aménagements hydro agricoles qui sont au nombre de cinq (5) en vue de s’enquérir de l’avancement des travaux de réhabilition de ces aménagements, à savoir l’aménagement hydro agricole de yalwani (Département de Gothéye), celui de N’Dounga (Département de Kollo), ceux de Tillakaina I et II et enfin l’aménagement hydro agricole de Daikaina (Département Tillabéri) ; c’est un montant de plus de 10 milliards de Francs CFA qui sont injectés pour les travaux de réhabilitation des cinq (5) l’aménagements hydro agricoles précités par le projet de gestion des risques des catastrophes et du développement urbain pour améliorer leur productivité afin de permettre de réaliser l’objectif noble de zéro importation du riz à l’horizon 2023, prôné par le chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou. Il est à rappeler que les 5 aménagements hydro agricoles ont connu d’énormes dégâts causés par l’inondation de 2012. C’est donc pour apporter une réponse à ces catastrophes que le PGRC/DU a financé les travaux de réhabilitation de ces aménagements. Ainsi, la mission de supervision conduite par le SGA Abdou Dan Dada a visité la station de pompage et celle de drainage. D’amples explications ont été fournies à la mission par le directeur du périmètre et les exploitants notamment sur les travaux déjà effectués ou en cours ainsi que les difficultés rencontrées. La mission a beaucoup échangé sur tous les aspects des travaux de réhabilitation. Après l’aménagement de yalwani, la mission du SGA Abdou Dan Dada s’est transportée aux aménagements de Tillakaina I et II pour le même exercice. Le périmètre rizicole de Tillakaina I a une superficie aménagée d’environ 94 ha mais seulement 74 ha en moyenne sont exploités en arboriculture et en maraichage ; la réhabilitation de cet aménagement consiste à rehausser sa performance et sa productivité par la construction des abris pour la station de pompage et la commande des pompes ainsi que la fourniture et la pose d’une électropompe et accessoires, le rechargement et la mise en œuvre de 1335 ml de piste y compris la construction et la réhabilition des ouvrages de franchissement nécessaires ainsi que la reprise des 60 bassins de distribution et de 60 vannes d’arrêt. Quant à l’aménagement de Tillabéri II d’une superficie de 15ha, sa réhabilitation s’élève à un coût de 454 784 668 f CFA pour l’ouvrage de franchissement de kori et des 8 canaux secondaires, la reconstitution de 53 canaux tertiaires et la fourniture et pose d’une pompe et accessoires.

A l’issue de toutes les visites, la mission de supervisions a fait des recommandations. A l’endroit des entreprises, de prendre toutes les dispositions pour corriges les malfaçons et finaliser les travaux restants surtout les canaux secondaires de Tillakaina I, l’installation des pompes des stations de yalwani et la finalisation de curage de chenailles. A l’endroit du projet, de voir la possibilité de financer les travaux complémentaires entre autres la colature de ceinture de yalwani et d’autres postes importantes, la réparation des anciennes pompes au niveau de l’aménagement de tallakaina II et enfin à l’endroit des exploitants, une meilleure gestion de ces travaux d’entretiens et de maintenance des ouvrages et des matériels de pompage, surtout le paiement et la bonne gestion des redevances.

Zakari Mamane ONEP/Tillabéri