Visite de travail du Premier ministre du Grand-Duché du Luxembourg au Niger : Les grands axes de la coopération nigéro-luxembourgeoise au centre des échanges entre S.E. Mohamed Bazoum et S.E. Xavier Bettel

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre du Grand Duché de Luxembourg M. Xavier Bettel est arrivé hier après-midi à Niamey dans le cadre d’une visite de travail au Niger. Quelques instants après son arrivée, il a été reçu au Palais de la Présidence de la République où il a eu un tête-à-tête avec le Président de la République Mohamed Bazoum suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations. Les deux personnalités ont ensuite animé une conférence de presse conjointe au cours de laquelle, elles ont abordé des questions relatives à la coopération bilatérale solide de plus de 30 ans dont le contenu est particulièrement profitable au peuple nigérien. S.E. Mohamed Bazoum et S.E. Xavier Bettel ont passé en revue les domaines aussi spécifiques et divers que les services sociaux de base, la sécurité, l’éducation, la formation professionnelle, l’agriculture, la finance inclusive et la digitalisation.

Peu avant la conférence de presse, le Président de la République a distingué le Premier ministre luxembourgeois en l’élevant au rang de dignité de grand-croix de l’ordre du mérite du Niger.

Ainsi, au cours de la conférence de presse conjointe, le Président de la République s’est dit très heureux d’accueillir le Premier ministre du Grand-duché de Luxembourg M. Xavier Bettel et de le voir répondre à son invitation. Pour le Chef de l’Etat, cette visite témoigne de l’amitié et de la bonne coopération qui existent entre les deux Etats. C’est aussi a-t-il appuyé, la preuve que Luxembourg tient à aider le Niger pour assurer son développement. «Notre coopération concerne les services sociaux de base, notamment l’hydraulique et assainissement, l’habitat, l’alimentation, le secteur de la formation professionnelle et aussi un autre domaine intéressant que l’emploi», a précisé SE. Mohamed Bazoum.

En ce qui concerne la formation professionnelle, le Président de la République a souligné que 70 millions d’euros sont investis par le Grand Duché du Luxembourg et près de 54 millions dans le secteur de l’éducation. «Tous les secteurs nous tiennent à cœur. Nous allons définir des stratégies pour développer l’agriculture. Nous sommes un pays qui a besoin de moderniser son agriculture. Nous savons bien que, la coopération s’étend aussi sur la finance inclusive, un secteur qui traverse de difficultés. Nous avons besoins de ce partenariat pour le développement. En effet, nous avions une expérience plombée, mais nous allons redémarrer avec vingt millions d’Euros. Sur cet aspect, je veux que la coopération luxembourgeoise mette de la rigueur parce que, le pays est sous bancarisé et nous voulons développer ce domaine», a sollicité le Chef de l’Etat avant de dire que hormis les deux volets de coopération, le Niger a besoin du savoir faire du Luxembourg dans le secteur de la digitalisation. Le Président de la République a réitéré ses remerciements au Premier ministre luxembourgeois pour sa visite et les efforts que son pays consent pour soutenir le Niger face à l’ensemble des défis auxquels il fait face.

Les échanges ont aussi porté sur l’évaluation de la politique humanitaire et sécuritaire, la situation dans la région du Sahel ainsi que sur le développement et l’action humanitaire. Pour SE. Xavier Bettel, le Niger est un pays qui compte pour le peuple luxembourgeois. Il a remercié les responsables politiques du Niger pour le respect du choix des électeurs. Le Premier ministre luxembourgeois a beaucoup apprécié la manière pacifique par laquelle s’est passé l’alternance à travers des élections démocratiques sans modification de constitution. «Au Niger, on respecte le choix des électeurs», a-t-il dit déclaré.

Le Premier ministre du Grand-duché de Luxembourg a ensuite dit que son pays va continuer à soutenir le Niger pour relever ses défis. Il s’agit du changement climatique, de l’éducation de la jeune fille etc. M Xavier Bettel de souligner que les interventions de la coopération luxembourgeoise se fonde sur le principe des 3D à savoir Défense-Développement-Diplomatie. «Nous sommes convaincus que le meilleur investissement est la stabilité. C’est pourquoi, nous intervenons également à l’amélioration des conditions de vie des déplacés de guerre. En outre, le Niger est un pays important pour nous. Nous reconnaissons, le choix que vous avez fait pour le développement Niger», a-t-il précisé avant d’ajouter que le Luxembourg s’engage à soutenir le Niger non seulement par la défense sécuritaire, mais aussi de l’accompagner socialement notamment dans la gestion des déplacés. «Le Niger est un pays solidaire qui arrive à prendre en charge 80% des réfugiés. Il mérite un soutien afin de relever les défis», a estimé M. Xavier Bettel.

En réponse à une question au sujet du retrait du Mali du G5 Sahel, le Président de la République a dit que l’organisation G5 Sahel était depuis sa création en balbutiement. En effet, elle est en proie à des difficultés, il va falloir envisager son avenir. «Il y a un impératif que les trois pays coordonnent leur coopération pour mener le combat contre le terrorisme. Le Luxembourg est un grand partenaire du Niger. Notre coopération se module en fonction des besoins», a déclaré SE. Mohamed Bazoum.

Après la conférence de presse, un dîner officiel élargi aux membres des deux délégations a été offert par le Président de la République à son hôte au centre Mahatma Gandhi de Niamey.

A noter que le Premier ministre luxembourgeois effectuera ce matin une visite au camp des refugiés à Ouallam.

Le Grand Duché du Luxembourg entretient, avec le Niger, une coopération agissante axée sur les activités de développement depuis 1989. Un bureau coopération a été établi au Niger en 2006, transformé en avril 2016 en bureau de l’Ambassade à Niamey.

Seini Seydou Zakaria(onep)