Visite du Médiateur à la Direction des Archives Nationales : Veiller au respect du droit d’accès des citoyens à l’information publique et aux documents administratifs

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, a effectué, hier matin, une visite à la Direction des Archives Nationales. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’une des missions dévolues au Médiateur de la République qui est celle de veiller au respect du droit d’accès des citoyens à l’information publique et aux documents administratifs. A travers cette visite, le Médiateur a voulu se rendre compte de l’application sur le terrain, de ce droit d’accès des citoyens à l’information publique et aux documents administratifs communicables. C’était en présence des collaborateurs des deux institutions.

A son arrivée, le Médiateur a été accueilli par le Directeur des Archives Nationales, M. Ali Hamadou qui était entouré par ses proches collaborateurs. Ensuite le Médiateur a entamé la visite des locaux des services des archives nationales. Cette visite l’a ainsi conduit dans tous les bureaux du service des archives nationales. A chaque étape de cette visite, le Médiateur a reçu plus d’amples explications sur le fonctionnement des services des archives nationales. Partout où il a passé, le Médiateur a trouvé un personnel disponible et dévoué. Apres la visite, le médiateur s’est entretenu avec les responsables et le personnel de l’institution.

Au cours de cette réunion, les responsables de cette institution ont entretenu le Médiateur sur le fonctionnement des services nationaux. Dans son intervention, le Directeur National, M. Ali Hamadou, a, au nom de tout le personnel exprimer sa gratitude au Médiateur de la République pour l’honneur qui leur a fait de visiter leur institution.

L’occasion pour lui de parler du fonctionnement des directions des archives nationales, leur rôle et leur importance pour le pays et la population. Il a rappelé que les archives nationales ont été créées par la loi N°97-021 du 30 juin qui les définit comme l’ensemble des documents quel que soit leur date, leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale dans le cadre de l’accomplissement de ses activités. « Les archives constituent une sorte de fil d’Ariane dans la vie d’une institution ou d’un individu, c’est-à-dire les archives c’est la mémoire collective, c’est pour cette raison qu’on s’acharne à les collecter, à les sauvegarder à les traiter pour finalement communiquer les informations qu’elles contiennent » a- t-il dit

En prenant la parole à  son tour, le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, s’est réjoui de l’accueil qui lui a été réservé. Me Ali Sirfi Maïga a saisi cette opportunité pour rappeler que cette visite cadre bien avec une des missions de son Institution, celle de garant de l’accès à l’information publique et aux documents administratifs. «L’article 4 de l’ordonnance n°2011-22 du 22 Février 2011, portant charte d’accès à l’information publique et aux documents administratifs, énonce d’ailleurs que l’information publique est  communicable de plein droit aux personnes qui en font la requête dans les conditions prévues par la présente ordonnance. Ainsi, lorsqu’un usager conteste la décision d’une administration ou d’un organisme privé assurant une mission de service public, en matière d’accès à l’information, il dispose des voies de recours dont le recours devant le Médiateur de la République » a-t-il indiqué

Selon les textes, en cas de saisine par un citoyen qui rencontre des difficultés pour obtenir la communication d’une information publique, le Médiateur de la République émet un avis dans un délai ne pouvant excéder dix (10) jours pour compter de l’enregistrement de la demande au secrétariat. Il notifie son avis à l’intéressé et à l’autorité mise en cause.

Farida Ibrahim Assoumane (stagiaire)