Visites du ministre de la Communication dans les régions de Tahoua et Dosso : La migration vers la TNT au Niger en bonne voie, constate le ministre Boubacar Issoufou Djibo

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Ministre de la Communication M. Boubacar Issoufou Djibo a effectué du 29 au 31 janvier dernier, une mission d’inspection du projet de déploiement des infrastructures de la Télévision Numérique terrestre (TNT) et de l’état de marche de ces équipements au niveau des régions de Dosso et Tahoua. A l’étape de Tahoua le vendredi 29 janvier, le ministre a visité , le centre de diffusion de Tcherassa (Konni) où il a trouvé des équipements à la pointe de  la technologie et un personnel motivé et disposant de compétences.

Néanmoins, dans ce centre, il se pose surtout en période de forte demande,un problème de régulateur de tension électrique pour lequel, le  ministre a instruit ses services afin de trouver des solutions localement. Le samedi 30 janvier 2021, la délégation ministérielle a effectué  une série de visites pour s’enquérir des conditions de travail des organes publics et privés et voir l’évolution de l’installation de la TNT dans la ville de Tahoua. C’était en compagnie du Secrétaire général du gouvernorat de Tahoua M. Ibrahim Miko, de plusieurs cadres centraux et déconcentrés du ministère, des autorités locales et des responsables des forces de défense et de sécurité.

Au niveau de la station régionale ORTN de Tahoua, la délégation a visité les différents services de la station et a reçu d’amples explications sur le fonctionnement de cet organe. Les problèmes les plus cruciaux relevés sur place sont la faible couverture de la radio régionale (RJT) et la non installation de l’équipement (banc de montage, studio numérique), entreposés et exposés aux intempéries.

Concernant la salle de presse réalisée dans le cadre de la fête tournante du 18 décembre, elle a été, faute de mobilier, transformée en atelier de maintenance et case de passage de circonstance. A ce niveau, le ministre Boubacar Issoufou Djibo a suggéré de soumettre de requêtes et d’assurer leur suivi auprès des partenaires potentiels et ce,en vue d’en faire un cadre de travail pour les agents des medias publics (ANP, ONEP) et privés.Quant au centre émetteur de la télévision (ORTN de Tahoua), d’une capacité de 500 watts, il est  confronté à un problème de relais pour les autres départements. Au niveau de l’entenne régionale de la Radiotélévision Dounia TV et celle de la radio Saraounia de Tahoua, il a été relevé un déficit de personnel, la baisse des activités  liés au coronavirus, la faible production de contenus, l’obsolescence des équipements. Le ministre a noté les efforts du personnel de ces medias avant de les inviter à s’orienter vers la ‘’thématisassions’’ des chaines et la numérisation.

Au cours de la réunion de synthèse qu’il a présidée, le ministre de la Communication a situé l’objectif de cette mission qui est de visiter les infrastructures, rencontrer les agents, voir leurs conditions de travail aussi bien dans les organes de presse publique  que privée, ensuite faire le point et évaluer le processus de la transition vers le numérique. Il s’est agi aussi pour le ministre d’inviter tous les organes de presse à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement et à continuer à sensibiliser la population contre la Covid-19. Le ministre a également indiqué que le Niger a opté  d’aller dans la transition numérique avec les autres pays de la CEDEAO. «Nous allons quitter le mode analogique pour le mode numérisé. Le choix est identique pour les pays membres de la CEDEAO», a déclaré le ministre Boubacar Issoufou Djibo qui précise que l’Etat a pour ce faire déployé toutes les infrastructures nécessaires pour un coût global de quelque 23 milliards FCFA.

Au niveau de l’ORTN, le ministre de la Communication a salué la qualité du travail avec un personnel jeune et des anciens. Au centre émetteur, le ministre a recommandé le transfert du multiplexe de Tcherassa à Tahoua pour une large diffusion. Il a demandé aussi à l’agence nationale pour la diffusion (AND) d’accélérer l’installation du matériel pour permettre au centre d’assurer la couverture régionale. M. Boubacar Issoufou Djibo a reconnu que beaucoup de choses restent à faire dans le cadre du projet. «Il n y’a pas que Tahoua et Konni, il y a d’autres départements de la région», a-t-il précisé.

Au niveau des organes privés visités, le ministre de la Communication s’est dit satisfait de sa visite et a demandé à ces organes de profiter de l’avènement de la TNT pour faire des productions locales. Par rapport aux effets négatifs de la pandémie du Covid-19 et l’insécurité sur les organes de presse, le ministre Boubacar Issoufou Djibo a affirmé ceci : «Nous sommes en train de réfléchir à la levée de certaines mesures pour encadrer les ateliers et permettre aux organes de presse de reprendre leurs activités». Il a également souligné le rôle de la presse écrite notamment, l’ANP et l’ONEP dont les divers produits écrits et digitaux sont des puissants vecteurs d’information et un paravent contre les fakenews amplifiés par les réseaux sociaux.

Avant l’étape de Tahoua, le ministre Boubacar Issoufou Djibo était à Dosso où il a visité le centre de BirniGaouré,  celui de Dosso et l’équipement de Doutchi. Dans le processus de numérisation, le Niger compte équiper quelque 54 centres dans l’ensemble du  pays.

Abdoua Tsahirou, ANP, Tahoua