Visites du Premier ministre, SE Brigi Rafini, sur le site d’inondation à la Rive Droite et sur celui d’accueil des familles sinistrées au quartier Aéroport : Soutien et réconfort aux personnes sinistrées et exploration des solutions pour endiguer la menace des inondations

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, a effectué, hier dans l’après-midi, une série de visites, l’ayant conduit à la Rive droite où les eaux du fleuve menacent d’inonder les zones d’habitation, ainsi qu’au quartier Aéroport, plus précisément à l’école Aéroport 4 où sont abrités des ménages sinistrés de la commune 4 de Niamey. Le Chef du gouvernement était accompagné du ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, du gouverneur de la région de Niamey et du président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey.

A la Rive droite, le Chef du gouvernement est allé s’enquérir de la situation du débordement des eaux du fleuve qui a déjà fait des sinistrés, afin de voir quelles sont les dispositions prises par les services techniques pour limiter les dégâts.

Le Premier ministre a trouvé une situation dramatique, l’inondation ayant conduit à l’interruption de la circulation sur la voie principale de Harobanda (Rive droite), précisément entre le rond-point Harobanda et l’entrée principale du Centre AGRYMET. En effet, il a été enregistré une montée exceptionnelle des eaux du fleuve dont le niveau se situe à 663cm, bien au-delà de la barre de l’alerte rouge. Ainsi, à l’Est du Centre AGRYMET, devant l’ABN, la voie est carrément inaccessible, de l’autre côté des habitations sont englouties laissant des dizaines de ménages sans abris.

Face à la situation, le Premier ministre, SE. Brigi Rafini a donné des instructions en vue d’apporter une assistance d’urgence aux familles sinistrées. Parlaant des solutions pérennes, le Gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, a d’abord rappelé que les sinistrés, victimes antérieurement d’une situation similaire, ont été délogés de ces endroits inondables. « Certains ont vendu leurs parcelles pour se retrouver ici », a-t-il révélé. Quoi qu’il en soit, face à l’urgence, des sites ont été identifiés pour les recaser », a-t-il rassuré.

Vers le quartier Rond-point, les eaux sont en passe de couper en deux la voie. Une digue improvisée en latérite pour protéger la voie risque elle-même de céder, au niveau du lieu communément appelé Banguisto, le long du mur du centre AGRYMET. Le fleuve a abandonné son lit, les eaux montent vers les habitations des quartiers Kirkissoye et Gawey. A cet effet, une solution intermédiaire de déviation des eaux est envisagée et était en cours d’exécution au passage de la délégation du premier ministre, sous le deuxième pont au bord de la rizière.

« Nous sommes en train de voir comment secourir les populations dont les maisons sont tombées. C’est la première des choses », a dit le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, à l’issue de la visite.  Il est ainsi, venu auprès de ces populations à un moment difficile pour non seulement les réconforter, mais surtout les aider à trouver des abris, leur envisager d’assistance en aliments et autres produits de première nécessité. « C’est ce que nous pouvons faire dans l’immédiat. Et nous avons pris cet engagement », a-t-il déclaré.

Mais, sur le plan infrastructures, a déploré le Premier ministre, « nous avons beaucoup à faire encore. Nous dévons faire d’autres efforts pour protéger certaines zones de Niamey des inondations ». Le Premier ministre Brigi Rafini a assuré que les services techniques de l’ONAHA, du Génie Rural et de la Mairie sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions idoines urgentes, mais aussi des solutions pérennes. Enfin, le Chef gouvernement a lancé un vibrant appel à l’endroit des populations vivant sur des sites classés inondables de quitter les lieux, évidemment en prenant attache avec les municipalités.

 

 Ismaël Chékaré(onep)