Agence nationale de l’économie des conférences (ANEC) : Harika Kilbori, le marcheur de la paix remet le drapeau au directoire du Comité d’organisation de l’investiture du Président de la République

Non classé
Spread the love

Sharing is caring!

Des membres du comité d’investiture du Président de la République ont accueilli, hier dans l’après midi, dans les locaux de l’ANEC, un marcheur de la paix, venu exclusivement à Niamey pour l’investiture du nouveau Président de la République SE Mohamed Bazoum. Le marcheur Harika Kilbori, âgé de 54 ans a parcouru 802 km de Tamaya (région de Tahoua) à Niamey en 24 jours.

Au nom du directoire chargé d’organiser l’investiture du président de la République, une délégation composée, entre autres, du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger, le Général de Division à la retraite Mai Manga Oumara, le directeur général de l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences, a accueilli le marcheur dans les locaux de l’ANEC. Harika Kilbori a officiellement remis au comité d’accueil le drapeau qui l’a accompagné de Tamaya jusqu’à Niamey.

Après avoir pris le drapeau des mains du marcheur, le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger, le général à la retraite Mai Manga Oumara a rappelé qu’à chaque grand événement vient s’ajouter un certain nombre d’activités. «Dans le cadre de l’investiture du Président de la république, nous avons eu ce généreux compatriote qui est venu pour agrémenter la fête. Il a porté le drapeau national depuis son village de Tamaya jusqu’à Niamey pour nous le remettre. Je pense que c’est vraiment sa contribution à l’événement et on ne peut que saluer ces genres de concitoyens», a dit le général à la retraite Mai Manga Oumara.

Rappelons que le marcheur de la paix est arrivé à Niamey, la veille de l’investiture (1er avril). Il a voulu accéder au Centre de Conférence International Mahatma Gandhi de Niamey pour remettre le drapeau, symbole de la paix au nouveau Président, mais hélas, compte tenu du contexte et de l’agenda de la cérémonie surchargé, Harika Kilbori a dû trouver la bonne formule, c’est-à-dire, remettre le drapeau au moment opportun aux membres du comité d’organisation.

Très heureux d’avoir parcouru cette distance au nom de la paix, le marcheur Harika Kilbori de Tamaya félicite le Président de la République pour son accession à la magistrature suprême de notre pays. Il se félicite également d’avoir honoré son engagement. «C’est une décision que j’avais prise de marcher de mon village jusqu’à Niamey, si les élections se déroulent comme je le souhaite. J’ai fait 24 jours de route. Dieu merci, je n’ai rencontré aucune difficulté majeure, à part la fatigue indescriptible. C’est un challenge que je me suis donné de venir de manière symbolique assister à l’alternance démocratique que vient de réaliser notre pays» a dit M. Harika Kilbori.  

Au nom du directoire chargé d’organiser l’investiture du président de la République, le comité d’accueil a remis un prix d’encouragement de 1 million de Frans CFA au marcheur de la paix. Pour joindre l’utile à l’agréable les ressortissants du département d’Abalak ont également remis une enveloppe de 900.000FCFA au marcheur de la paix. 

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)