Au Cabinet du Premier ministre : Remise du rapport 2020 de la Haute Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (HAPDP) au Premier ministre

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a reçu, le vendredi 20 août dernier à son Cabinet, la présidente de la Haute Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (HAPDP), Mme Sanady Tchimaden Hadatan. L’objet de cette rencontre, selon Mme Hadatan est de présenter au Chef du Gouvernement le rapport d’activités de la HAPDP au titre de l’année 2020.

A sa sortie d’audience, la présidente de la HAPDP a rappelé que la loi sur la protection des données à caractère personnel fait obligation à la HAPDP de fournir et transmettre au gouvernement, chaque année, un rapport d’activités sur la protection des données à caractère personnel au Niger.

Mme Sanady Tchimaden Hadatan a rappelé que la HAPDP a été créée en 2017, mais n’a commencé à fonctionner qu’en 2020. «Au cours du lancement de ses activités en 2020, nous avons eu à faire plusieurs actions de sensibilisation à l’endroit des responsables de traitement des données pour les amener à se conformer au niveau de la HAPDP», a-t-elle indiqué. «Aujourd’hui, nous pouvons dire que la HAPDP est totalement opérationnelle par rapport à ses activités», a-t-elle ajouté. La présidente de la HAPDP a, par la suite, lancé un appel à l’endroit de toutes les personnalités responsables de traitement des données pour venir au niveau de la HAPDP se conformer à la loi. «Tout traitement de données à caractère personnel doit recueillir une autorisation au niveau de la HAPDP et que pour les traitements antérieurs à HAPDP, les personnes responsables de ces traitements sont appelées à venir régulariser leurs situations», a suggéré Mme Sanady Tchimaden Hadatan.

Rappelons que la HAPDP a vu le jour suite au cadre normatif et institutionnel adéquat de protection de ces données mis en place par les Autorités nationales en 2017. En effet, à travers la Loi n° 2017-28 du 03 mai 2017 relative à la protection des données à caractère personnel, modifiée et complétée par la loi n°2019-71 du 24 décembre 2019 et son Décret d’application n°2020-309/PRN/MJ du 30 avril 2020 cette Institution est née. Ainsi, ce nouveau dispositif juridique et institutionnel a permis la création et l’opérationnalisation de la HAPDP dans la plus grande célérité.

La HAPDP est donc une autorité administrative indépendante chargée de veiller à ce que les traitements des données à caractère personnel soient mis en œuvre conformément aux dispositions des textes en vigueur et des conventions internationales auxquelles le Niger a adhéré. Notons enfin que la HAPDP veille à ce que le traitement et l’usage des données à caractère personnel ne portent pas atteinte aux libertés publiques ou ne comportent pas de menace à la vie privée des citoyens, en particulier dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Mahamadou Diallo(onep)