Au Palais de la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum reçoit l’ambassadeur de France, une délégation turque et le bureau du Syndicat des Commerçants

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Hier, mercredi 6 octobre 2021, le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Mohamed Bazoum a reçu, au palais de la présidence, l’Ambassadeur de France au Niger, M. Alexandre Garcia. Le diplomate français est venu évoquer avec le Président de la République les relations bilatérales entre le Niger et la France en ce qui concerne « les aspects de la défense qui est un sujet important, mais aussi recueillir les analyses du Chef de l’Etat sur la situation régionale ». Le diplomate français a déclaré avoir parlé au Chef de l’Etat du nouveau sommet Afrique-France qui se tiendra à Montpellier, ce vendredi 8 octobre. Selon M. Garcia, c’est un sommet, nouvelle formule, avec une centaine d’invités, dont des membres de la société civile surtout de tout le continent. « A ce titre, le Niger est représenté par une vingtaine d’invités parmi lesquels des entrepreneurs, des sportifs, des journalistes, des artistes et des intellectuels qui pourraient échanger avec d’autres africains, mais aussi d’interlocuteurs français », a précisé M. Alexandre Garcia. « C’est, un peu, pour redéfinir la relation entre l’Afrique et la France. Et le Niger aura tout son mot à dire », a-t-il affirmé.

Le Chef de l’Etat a ensuite reçu une délégation turque conduite par l’ambassadeur de la Turquie au Niger, SE. Moutapha Ari Turker.

Toujours dans l’après-midi, le Président Mohamed Bazoum s’est entretenu avec une délégation du bureau du Syndicat National des commerçants du Niger, conduite par son président, Elhadj Samaïla Hatimou dit Illa Maï Aya. Suite à cette audience, le Secrétaire Général du syndicat, M. Oumarou Albeydou a déclaré que le bureau a été reçu, en présence du Premier ministre M. Ouhoumoudou Mahamadou et du ministre des Finances M. Ahmat Jidoud, ainsi que celui du Commerce, de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes M. Gado Sabo Moctar, par rapport à la question de la facture certifiée. « Nous avons été attentivement écoutés par toutes ces personnalités. Après réflexions et analyses, nous avons constaté que la mise en œuvre de cette réforme de la facture certifiée renferme de nombreux problèmes. Le président nous a bien écoutés et compris. Nous le remercions pour cette disponibilité », a déclaré M. Oumarou Albeydou. « Dès ce jeudi, nous allons nous concerter avec les différents responsables chargés de la mise en œuvre de cette facture certifiée pour arrondir les angles et parvenir à des accords pour un meilleur exercice de la fonction commerciale au Niger », a annoncé le Secrétaire Général du Syndicat des Commerçants.

Mahamadou Diallo(onep)