Au Palais de la Présidence : SE Mohamed Bazoum s’entretient avec plusieurs personnalités

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de la République a reçu hier après-midi en audience le président de la Commission de l’UEMOA, M. Abdoulaye Diop, l’Ambassadeur de l’Inde au Niger, SE Prem Kumar Nair et une délégation de l’ASECNA conduite par le Directeur Général de l’institution, M. Mohamed Moussa.

A sa sortie d’audience, le président de la commission de l’UEMOA s’est réjoui d’avoir passé en revue, avec le Président Mohamed Bazoum, la situation sous régionale qui est marquée par la crise sécuritaire. « Nous avons longuement discuté pour bien appréhender cette situation et esquisser, ensemble, des pistes pour lutter contre cela, surtout par rapport au préjudice subi par les populations », a-t-il déclaré. Le président de la Commission de l’UEMOA a rappelé qu’en dépit de l’amélioration de la situation sanitaire liée au COVID-19, l’impact économique demeure, même si les économies de l’espace « ont été résilientes à certains niveaux ».

Pour M. Abdoulaye Diop, le rôle de la commission de l’UEMOA, est d’accompagner les Etats membres et harmoniser leurs différents plans de relance économique pour retrouver le taux moyen de croissance économique dans l’espace monétaire commun qui était de l’ordre de 6% avant la pandémie. Il a aussi salué les perspectives très favorables de l’économie nigérienne qui vont aider à améliorer la situation économique du pays et bien évidemment la situation économique sous régionale.

Pour la seconde audience, le Président Mohamed Bazoum a reçu SE Kumar Nair, ambassadeur de l’Inde au Niger, qui est allé discuter de la bonne coopération bilatérale qui existe entre les deux (2) pays, notamment la possibilité de la renforcer dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie, des ressources en eaux et dans plusieurs autres secteurs que le président a souligné dans son discours d’investiture. « Nous avons aussi parlé de la coopération dans le domaine du développement des infrastructures au Niger et des lignes de crédit que l’Inde a ouvertes pour le Niger et notre volonté d’aller de l’avant », a-t-il conclu fait savoir.

La dernière audience de la journée, le président de la République l’a accordée au Directeur Général de l’ASECNA, M. Mohamed Moussa. Venu au Niger à la tête d’une délégation qui inclut notammenet M. Jean Lamy, président du conseil d’administration de l’agence, M. Mohamed Moussa a rendu compte au président Mohamed Bazoum de la situation de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). « Nous avons profité pour avoir des conseils de SE le Président de la République pour poursuivre cette mission qui a été confiée au Niger à travers ma personne depuis maintenant 5 ans », a-t-il indiqué.

Présent à ses côtés lors de l’audience, le PCA de l’ASECNA, qui effectue sa première visite, a rappelé que le conseil d’administration a pour rôle d’accompagner, dans les prérogatives qui sont les siennes, le Directeur Général dans cette stratégie pour relever les défis de la navigation aérienne de demain, surtout dans le contexte de la crise sanitaire qui impacte le transport aérien. « Il est important, pour le fonctionnement, pour la sécurité de la navigation aérienne et pour les investissements qui sont nécessaires dans les aéroports, dit-il, qu’il puisse avoir une bonne synergie avec toutes les instances de gouvernance de l’agence pour permettre de relever ces défis ». M. Jean Lamy a souligné également que le Niger, en tant que pays fondateur, joue un rôle très particulier au sein de l’agence.

 Souleymane Yahaya(onep)