Conférence de presse sur le lancement officiel de la caravane de la paix : Des échanges autour de la paix et la cohésion sociale 

Société

Ciné-nomade a, en collaboration avec l’Ambassade des Etats Unis au Niger organisé mardi dernier au Centre Culturel Américain de Niamey, une conférence de presse pour lancer la caravane de la paix. La cérémonie du lancement s’est déroulée en présence  d’un représentant de l’Ambassade des États-Unis au Niger, Mr Stephen E. Dreikorn et des trois personnes qui pilotent le projet, dont la cinéaste Aicha Macky, ainsi que, des journalistes et autres  participants. Cette caravane va durer de 6 mois.

En ouvrant les travaux de cette cérémonie, le représentant de l’Ambassade des États-Unis au Niger, Mr Stephen E. Dreikorn, Directeur de la Diplomatie Publique de l’Ambassade des États-Unis au Niger, a d’abord remercié les participants au lancement de la caravane de la paix de Ciné-Nomade. Il a ajouté que les acteurs phares du projet sont là pour parler des responsabilités civiques et surtout des mécanismes de dissuasion par rapport à l’extrémisme violent.

Actrice majeure du projet, la cinéaste Aicha Macky a pris la parole pour expliquer les tenants et les aboutissants de cette caravane. En effet, elle a pour but de réfléchir autour de la question de la paix et elle s’inspire du film ‘‘Zinder’’. Ce film, a dit Aicha Macky est  un outil dont elle va s’en servir pour faciliter le dialogue autour de la question de la paix avec les jeunes ». Ainsi, cette caravane qui va s’étendre sur l’ensemble du territoire nigérien, a pour objectif de permettre aux jeunes de comprendre véritablement l’intérêt de sauvegarder les acquis de la paix. 

Pour sa part, Rabiya Moussa, autre actrice du projet, a précisé que, la caravane sera scindée en trois principaux modules dont le 1er se focalise sur le ciné-bus avec des projections de films dans les bus interurbains à savoir STM et SONEF, deux sociétés de transport-voyageurs partenaires. Le second ciblera les espaces dédiés aux jeunes en l’occurrence les fadas à travers les ciné-fada. Chaque région aura trois ciné-fadas avec trois cibles bien distinctes.

La première cible de ciné-fada sera destinée aux fadas des jeunes dans les quartiers et forcément pas des jeunes lettrés. La deuxième cible de ciné-fada, c’est des collégiens et les lycéens. La troisième cible de ciné-fada concerne des universitaires. Ce qui permettra aux acteurs pilotes du projet d’avoir des réflexions issues de jeunes d’horizons différents avec des niveaux intellectuels différents.

Le 3ème  module concerne les Ciné-fada des conférences-débat dans chaque région avec la présence des leaders religieux, leaders d’opinion de la société civile et des jeunes engagés dans des actions communautaires. Cette caravane sera par la fin couronnée d’un court métrage pour résumer toutes les réalisations faites lors de cette tournée.    

Indatou Harouna  et Souleymane Hama Amadou (Stagiaires)