Coopération entre les Etats Unis d’Amérique et la République du Niger : Un nouveau Programme Compact en formulation

Société

Une importante délégation du Gouvernement du Niger (GdN) conduite par le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Hassoumi Massoudou, comprenant le Ministre de l’Equipement Moctar Gado Sabo, le Ministre des Finances Ahmet Jidoud, le Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République Takoubakoye Daouda, ,le Directeur de Cabinet du Premier Ministre Laoualy Chaibou et plusieurs experts nationaux, était aux Etats Unis d’Amérique à la fin du mois de Juillet 2022 dans le cadre des négociations sur le Compact Régional du Niger.
Lesdites négociations se sont précisément tenues du 24 Juillet au 01 Août 2022 à Washington entre le Gouvernement américain à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC) et la délégation du GdN.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par deux importantes interventions.
La Vice-Présidente du MCC en prenant la parole la première, a d’abord souhaité la chaleureuse bienvenue à la délégation du Niger, avant de rappeler que le MCC et le GdN sont déjà en partenariat dans un Compact Bilatéral entré en vigueur le 25 Janvier 2018, avec l’objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers une croissance économique durable. Un partenariat qu’elle a qualifié de solide et mis en œuvre conformément aux engagements pris par chacune des deux parties.
La Vice-Présidente a aussi rappelé l’engagement démontré du Niger dans le renforcement de la bonne gouvernance, la liberté économique et les investissements dans le capital humain. Cet engagement soutenu selon elle, a valu au Niger d’être sélectionné pour élaborer un nouveau programme compact avec pour la première fois une dimension régionale.
La Vice-Présidente a terminé son intervention en souhaitant que le GdN puisse faire montre de la même volonté politique qui a accompagné la mise en œuvre du Compact Bilatéral, pour implémenter les réformes politiques et institutionnelles que nécessitera la mise en œuvre du Compact Régional. Pour elle, les réformes mises en œuvre dans le cadre du Compact Bilatéral (réforme du secteur des engrais, réforme de l’entretien routier, réforme du système statistique national, réforme sur le financement de la santé animale et la connaissance des ressources en eaux souterraines) ont eu des multiples avantages pour la population nigérienne.

En prenant la parole à son tour, le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a d’abord remercié le MCC pour la qualité de l’accueil et les conditions créées pour rendre le séjour de la délégation nigérienne agréable et garantir la tenue des bonnes discussions.
Le Ministre d’Etat a poursuivi son intervention en rappelant que la coopération entre les Etats Unis d’Amérique et la République du Niger est ancienne et est, une des plus dynamiques entre le Niger et la communauté internationale. C’est une coopération qui couvre plusieurs domaines, allant de la défense à l’éducation nationale en passant par l’économie, la politique, l’agriculture, l’élevage et le transport.
S’agissant des trois derniers secteurs dira le Ministre d’Etat, les Etats Unis d’Amérique (à travers le MCC) et le GdN, avaient signé ici même en Juillet 2016, un Accord Compact d’un montant de 442,6 millions de dollars (soit deux cent cinquante-trois milliards de francs CFA) visant à améliorer l’accès à l’eau pour accroitre la production agricole et la construction des routes pour favoriser l’accès aux marchés. La mise en œuvre de ce programme, une fois terminée, va améliorer les conditions de vie de près de 4 millions de nigériens, et contribuer de manière significative à la transformation qualitative de notre économie.

Le Ministre d’Etat a rappelé que L’autorisation faite au Niger d’entamer la formulation d’un nouveau compact alors que le premier n’est pas encore achevé, est le signe de la confiance réciproque entre le MCC et le GdN.
Le nouveau programme qui se veut régional, donc intégrateur est aussi important que le premier pour le Niger. C’est pourquoi a rassuré le Ministre d’Etat, le GdN ne ménagera aucun effort pour garantir sa réussite. Il a aussi dit toute la volonté du GdN à travailler de manière franche et constructive avec le Gouvernement du Bénin pour atteindre les nobles objectifs de ce programme au bénéfice des populations des deux pays qui sont liées par la géographie et l’histoire.
Après la cérémonie d’ouverture, les négociations coprésidées par la Directrice Juridique du MCC Shirley Jean et le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Hassoumi Massoudou ont été engagées successivement sur le projet d’Accord de Don, le projet d’Accord de Mise en œuvre et les Conditions Préalables contenues dans les deux projets de texte.
Le Compact Régional du Niger comportera entre autres activités, la construction/réhabilitation des tronçons de routes, la modernisation des opérations du secteur du fret et des opérations douanières à la frontière. L’objectif à terme étant de faciliter et fluidifier les échanges commerciaux et rendre le corridor Niamey-Cotonou plus compétitif.
Les négociations ont été clôturées avec les interventions du Président du MCC et du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Niger qui se sont félicités des résultats obtenus et des conditions empreintes de courtoisie et de franchise dans lesquelles se sont tenues les discussions.

Amadou Moussa, Coordonnateur National/Compact Régional du Niger