Coupe du président d’honneur de la Fédération Nigérienne de Triathlon : Initier les jeunes à la pratique de la discipline

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

La Fédération Nigérienne de Triathlon a organisé dimanche 28 novembre, au quartier Kombo, une compétition dénommée coupe du président d’honneur de la Fédération Nigérienne de Triathlon. Au cours de cette compétition, les jeunes ont été répartis en trois groupes : U12, U15 et U16. A cette occasion, le meilleur de chaque catégorie a reçu un cadeau et chacun des premiers a reçu un trophée. Pour cette première édition, c’est l’épreuve de l’aquathlon qui a été choisie. C’est une épreuve sportive consistant à enchaîner un parcours de natation à celui de course à pied sans arrêt du chronomètre. Le lancement de cette compétition s’est déroulé en présence du président d’honneur de ladite fédération, M. Mamadou Doulla Talata, du représentant du Haut représentant du Président de la République, des responsables des différentes fédérations et clubs de sports et invités.

Ainsi dans la catégorie U12 féminin, c’est Halima Soumana qui a remporté la coupe, suivie de Rachida Hamadou, puis Rabi Souley, ensuite Aichatou Soumana et Aichatou Zakaria. Du côté garçon (U12), c’est Yahaya Nouhou qui s’est imposé le premier, suivi d’Abdoul-Fataou Issaka, ensuite Oumarou Boubacar puis Mohamed Abdou et Mohamed Moumouni. S’agissant de la catégorie U15 masculin, c’est Massaoudou Boureina qui a soulevé le trophée, suivi d’Ousmane Amadou, puis Abdoul-Wahab Hima, ensuite Abdoul-Fataou Zori et Abdoul-Naser Abdou complète la liste. Côté fille, c’est Rafaatou Boubacar qui est première suivie de Layla Harouna, ensuite Salima Boureima, puis Kadidja Abdoulaye et Saratou Ibrahim.

Quant à la troisième catégorie (U16 à plus), du côté garçons Issoufou Sani se place en tête de classement, suivi de Alhassane Oumarou, puis Abdoul-Wahab Sani, ensuite Mohamed Hama et Coulibally Soumana. Du côté féminin, c’est Mariama Yacouba qui vient en tête de liste, suivie de Zouéra Issa puis Fati Issa ensuite Rachida Marou Hamadou puis Halima Tahirou et Aida Abdoulaye complète la liste.

Selon sa catégorie, chacun a parcouru la distance prévue à cet effet. Cette première compétition de détection des jeunes talents intervient dans un contexte où la piscine olympique a fermé ses portes depuis un certains temps. Pour maintenir le niveau de ses athlètes, cette fédération a opté d’organiser ces activités au bord du fleuve Niger. C’est ainsi que trois sites ont été déjà identifiés à savoir celui du Saga, Kombo et Lossogoungou.

À l’issue de cette compétition, le président de la Fédération Nigérienne de Triathlon, M. Marou Hamadou a rappelé que cette fédération a vu le jour en 2015 et depuis cette date cette jeune structure ne cesse d’enregistrer de victoires grâce au concours des jeunes talentueux à travers leur participation aux compétitions dans différents pays du continent. C’est ainsi qu’il a cité entre autres pays le Rwanda, la Tunisie, l’Egypte, le Sénégal et le Ghana. Le premier responsable de la Fédération Nigérienne de Triathlon a assuré que nos athlètes font partie des meilleurs comme ils ont pu le démonter lors de la dernière compétition d’Accra (Ghana) où le Niger est sorti champion d’Afrique de l’Ouest.

Saluant cette mobilisation et l’adhésion de la population de Kombo autour des objectifs de cette fédération, M. Marou Hamadou a exprimé l’engagement de sa fédération de continuer à organiser ses compétitions au bord du fleuve Niger. Il a par la suite fait remarquer que cet engouement des jeunes à cette discipline ne sera pas laissé sans suite.

Abondant dans le même sens, le chef du quartier a salué cette initiative qui permet non seulement aux jeunes de rivaliser entre eux mais aussi de bénéficier des bienfaits du  sport notamment le développement physique et mental de l’enfant.

Mamane Abdoulaye(onep)