Le Chef de l’Etat préside la réunion du Conseil Supérieur de la Magistrature : Volonté politique d’améliorer les performances du système judiciaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Conseil Supérieur de la Magistrature s’est réuni hier matin dans la salle du Conseil des ministres sous la présidence du Chef de l’Etat Mohamed Bazoum, président dudit Conseil. Dans son discours à l’ouverture des travaux, le Président Bazoum a réaffirmé son engagement en faveur d’une justice équitable et efficace qui se met au service de la paix et de la cohésion nationale. Il a aussi annoncé une augmentation en 2022 de plus de 47% du budget du ministère de la Justice, comparativement à son budget de 2021. Le Conseil Supérieur de la Magistrature est un organe essentiel pour la carrière des magistrats et le bon fonctionnement du système judiciaire du Niger. Il est l’organe qui procède aux nominations et affectations des magistrats dans les juridictions du pays.

A l’ouverture des travaux du Conseil Supérieur de la Magistrature qu’il préside pour la première fois, le président Mohamed Bazoum a rendu un hommage au corps judiciaire dans son ensemble pour le rôle éminent qu’il joue en faveur de la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie. «La Justice est au cœur du projet que j’ai proposé aux Nigériens parce que j’ai pleinement conscience que le respect du droit, de l’équité et de toutes les valeurs de la démocratie n’est possible que lorsqu’il y’a une Justice de qualité, efficace, équitable et accessible aux citoyens tout en étant le moteur de la promotion de la culture de la transparence et du respect scrupuleux du bien public», a dit le Chef de l’Etat.

(Lire, en page 3, l’intégralité du discours prononcé par le Chef de l’Etat).

 Souleymane Yahaya(onep)