Réunion à la Présidence de la République avec les ministres en charge de l’Education et de la Formation : Des échanges sur les préparatifs de la rentrée scolaire 2021- 2022

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République Chef de l’Etat M. Mohamed Bazoum a présidé hier matin à son cabinet, une réunion des ministres en charge des secteurs de l’Education et de la formation professionnelle. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022 et s’est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du Gouvernement.

Au sortir de la réunion le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Phd Mamoudou Djibo a indiqué que le Président de la République voulait, à travers cette rencontre, s’enquérir personnellement du niveau de préparation de la rentrée scolaire au niveau de toutes les institutions d’enseignement et de formation. Cela compte tenu de la place spéciale et particulièrement prioritaire de l’éducation dans le programme du Chef de l’Etat et surtout compte tenu des engagements qu’il a pris relativement à ce secteur. Selon Phd Mamoudou Djibo, les discussions ont aussi porté sur les textes qui éventuellement ont été pris ou qui restent à prendre sur le niveau de préparation avec les enseignants et sur les besoins non encore satisfaits, les besoins d’infrastructures, les besoins en paiement des bourses et allocations, etc. «En gros, tout ce qui doit être fait pour assurer la reprise régulière, la poursuite de la régularité de l’année scolaire et académique et l’effectivité de la présence des enseignants requis avec les profils appropriés» a-t-il soutenu.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a, par ailleurs, indiqué que des instructions ont été données sur des décisions importantes à prendre. «Nous avons été instruits et dans une semaine, nous allons revenir faire le point de ce qui a été exécuté et pour évaluer le point de l’exécution des instructions données afin que l’année scolaire 2021-2022 soit une année réussie en termes d’apaisement et de quiétude sociale et en terme d’efficacité et de performance du système» a conclu Phd Mamoudou Djibo.

 Aminatou Seydou Harouna(onep)