Tournoi qualificatif CAN U20 de la zone UFOAB : La Côte d’Ivoire et le Bénin s’imposent respectivement face au Niger et au Togo dans le groupe A

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Les compétitions du tournoi du football qualificatif pour la CAN U20 de la zone UFOAB ont débuté le samedi dernier au stade Général Seini Kountché de Niamey. Pour le match d’ouverture, l’équipe nationale du Niger, le Mena version U20, s’est inclinée sur le score d’un but à zéro (0) face à l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire de la même catégorie. Un peu après cette rencontre, les éperviers U20 du Togo ont subi le même sort que les nigériens, en perdant leur premier match contre le Bénin sur le même score d’un but à zéro (0). Ainsi la Côte d’Ivoire et le Bénin prennent provisoirement les deux premières places du groupe.

Pour sa première rencontre devant son public, le MENA n’a pas du tout convaincu. L’inefficacité du milieu, le manque d’intensité et d’initiative à l’attaque, un encadrement perplexe et un portier  caractérisé par un excès de confiance, tels sont entre autres reproches qu’on peut faire à cette équipe. Au regard de cette pietre prestation, on est tenté de se demander si l’encadrement technique a fait son travail, notamment le préparateur physique. En effet, physiquement l’équipe du Mena n’a pas répondu. Trop de petites blessures, trop de raté sur le deuxième ballon, etc.

Après une première mi-temps équilibrée entre les deux équipes, la deuxième mi-temps a été entamée avec un peu plus d’engagement et d’initiatives de tous les côtés également. Avec une petite domination, les éléphants de la Côte d’Ivoire ont obligé la défense du Mena a des fautes qui leur ont procuré des coup-francs dans les abords de la surface du Mena. Ainsi, à la 55ème minute de jeu, le numéro 17 Seydou Traoré marque l’unique but de la rencontre sur une tête qui a trompé le gardien pas trop vigilant. Le Mena a tenté la pression en poussant l’adversaire à des fautes également. Ce qui lui a aussi permis de se procurer un penalty à la 69ème minutes, exécuté et raté. C’est sur ce score d’un but à zéro que les deux équipes se sont séparées.

La deuxième rencontre du groupe A entre le Togo et le Bénin, a été marquée par une opposition très pointue. Deux équipes plein de talents. Deux collectifs rompus. Deux styles de jeux qui ont permis à chacune des équipes de se créer des occasions. Le public a suivi un grand match. La différence est intervenue à la deuxième période. La pression de l’attaque béninoise sur la défense togolaise a fini par payer. Sur une mauvaise relance de la défense togolaise, l’attaquant Farid Edou numéro 7 intercepte le ballon et le loge dans la cage du portier togolais qui était loin. Un but à zéro c’est également le score de la rencontre.

Il faut noter que les hommes du match sur les deux rencontres sont respectivement Arafat Doumbia numéro 8 pour la Côte d’Ivoire et Zourkaleini Seibou pour le Bénin. Hier dimanche le groupe B a fait son entrée dans la compétition avec le match Ghana contre Nigeria qui s’est soldé par le score de 2 buts à 0 en faveur du Nigéria. Il faut enfin préciser que cette poule est composé de trois (3) équipes. En effet, le Burkina 3ème équipe du groupe est exemple.

Ali Maman(onep)