3ème Assemblée Générale de l’Association des anciens élèves du Lycée de Tahoua, LYTA promotion 1977-1982 : Apprécier les actions multiformes et dégager les perspectives de l’Amicale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le siège du LASDEL a servi de cadre pour la tenue de la 3ème assemblée générale de l’Association des anciens élèves, de la promotion 1977-1982, du Lycée de Tahoua (LYTA). De nombreux membres de cette association, dont une bonne partie est actuellement à la retraite, ont pris part à cette rencontre, qui a pour ordre du jour : la présentation du rapport moral et financier, le bilan sur les actions de ladite association et les perspectives pour les années à venir.

«Notre association des anciens élèves du lycée de Tahoua (LYTA) des promotions 1977-1982 est fondée sur l’esprit de fraternité, de solidarité et tout ce qui peut aider à servir l’intérêt général», a déclaré dans son mot de bienvenue, le président de l’association, M. Salaou Nouhou. Il a par la suite précisé que l’on peut un peu partout dans la sphère de l’administration de l’État trouver un élément de LYTA, c’est qu’il qualifie de fierté pour les différentes promotions dudit établissement.

Le président du  LYTA a rappelé les multiples et diverses actions que sa structure a eu à mener à l’endroit de plusieurs personnes et au Lycée de Tahoua, devenu le Lycée Agaba. Parmi ces actions, M. Nouhou a cité la remise de six (6) prix d’excellences aux meilleurs élèves des Terminales A et D de l’année scolaire 2020-2021, du lycée Agaba de Tahoua ; la remise des lots de livres, de matériels scolaires, de matériels informatiques, la plantation d’arbres ; les conférences-débats ; les séances de salubrité, etc. «L’objectif des remises des prix d’excellences aux élèves, que nous avons eu à faire et que nous continuerons à faire, est d’encourager modestement les meilleurs élèves à avoir d’éclatants résultats scolaires qui sont les gages d’une réussite personnelle, mais surtout pour mieux et efficacement contribuer à la construction nationale voire au rayonnement d’une vie sociale plus humaine, plus agréable dans la concorde et la paix», a-t-il précisé. Selon M. Nouhou, l’amicale aide aussi ses membres

financièrement et matériellement lors de certains évènements sociaux comme les mariages, les baptêmes et même en cas de maladie et de décès. «Nous avons même fait évacuer, par avion au Niger, le corps d’un de nos membres décédé à Nantes (France)», a rappelé le

M. Salaou Nouhou. Le président Salaou Nouhou a enfin tenu à remercier les plus hautes autorités du Niger pour avoir fait de l’Education une de leurs préoccupations majeures, ainsi que tous ceux qui œuvrent pour le rayonnement de notre système éducatif.

Le Lycée de Tahoua, faut-il le rappeler, accueillait de 1977 à 1982, en tant que Lycée national placé sous le régime d’internat, les lycéens venant de tous les quatre coins du Niger. Il s’agissait donc pour les anciens élèves des promotions 1977-1982, de se constituer en association, afin ‘‘d’apporter leur contribution à l’amélioration des conditions et de la qualité de l’enseignement mais aussi d’inciter et encourager les meilleurs élèves de cet établissement qui leur a tout donné et dont ils en sont fiers et reconnaissants’’.

Mahamadou Diallo(onep)