Célébration de l’Aïd El-Fitr : Prière dans la ferveur et le respect des mesures barrières contre la propagation du virus COVID-19

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La communauté musulmane du Niger a célébré, le samedi 23 mai dernier, la fête d’Aïd El-Fitr consacrant la fin du mois béni de Ramadan, après 29 journées de jeûne. Ainsi, comme à l’accoutumée, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou a pris part, dans la matinée, à la prière collective à la mosquée des Grandes Prières de Niamey, dirigée par le président par intérim de l’Association Islamique du Niger, Cheikh Djibril Karanta. C’était notamment, en présence du président de l’Assemblée Nationale, SE. Ousseini Tinni; du Premier Ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini; du Haut Représentant du Président de la République, SE. Seyni Omar; des membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique ; des présidents des institutions et plusieurs personnalités civiles et militaires, ainsi que des milliers de fidèles musulmans.

 

Cette fête dite de Ramadan est intervenue cette année dans le contexte mondial généralisé de la pandémie du nouveau Coronavirus qui, amorce depuis quelques semaines une issue favorable au déconfinement dans notre pays. Ce  qui a permis, entre autres récemment la réouverture des mosquées. Les fidèles musulmans ont pu prier collectivement, mais dans le respect des mesures barrières essentielles contre la propagation du virus COVID-19, telles que le port obligatoire de bavette; le lavage de mains aux entrées des mosquées et surtout l’observation de la distanciation sociale de 1 mètre entre les personnes. Dans cette ferveur collective et harmonieuse, la prière d’Aïd El-Fitr a été couronnée de fatiha implorant le Tout Puissant Allah, Miséricordieux afin qu’Il protège davantage le Niger face aux menaces du moment, dont la pandémie de la maladie à Coronavirus et le terrorisme. A l’issue de cette prière certaines personnalités ont exprimé leurs souhaits pour le pays et leurs vœux à l’endroit des citoyens. (Lire en page 2)

 

 Ismaël M. Chékaré(onep)