Clôture du séminaire de formation des chargeurs : Plusieurs recommandations pour renforcer le secteur des Transports

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Séminaire de formation des chargeurs sur le thème «Coût d’exploitation des véhicules et la productivité des entreprises de transports de marchandises au Niger» a pris fin le vendredi 18 mars dernier à Niamey. Cette formation qui s’est tenue du 16 au 18 mars a été organisée par le Conseil nigérien des utilisateurs des transports publics (CNUT). Diverses recommandations ont été formulées et des attestations ont été remises aux participants à l’issue des travaux.

Les recommandations générales formulées ont été adressées dans un premier temps au gouvernement, puis au Conseil nigérien des utilisateurs de transport public (CNUT) et enfin aux syndicats des transporteurs.

Ainsi, le séminaire a entre autres recommandé au gouvernement, l’élaboration d’une étude actuarielle sur les prix et les déterminants des coûts du transport au Niger assortie de mises à jour périodique, l’évaluation du poids de la fiscalité sur les services de transport. A cela s’ajoutent, le toilettage et l’actualisation des textes législatifs et réglementaires sur le transport au Niger, l’application des dispositions pertinentes du Code d’investissement du Niger et la proposition de pistes de sortie et enfin, l’élaboration des arrêtés d’application du décret 2019-270/ PRN/MT du 24 Mai 2019, fixant les conditions d’accès aux professions et activités du transport routier et les conditions de leur exercice.

Au CNUT, les participants ont formulé comme recommandations la mise en place de la bourse de fret dans les meilleurs délais, la mise en place d’un cadre de concertation et de dialogue permanent entre le CNUT et les syndicats des transporteurs assortis d’une périodicité de rencontre, l’élaboration de façon régulière d’un journal sur le transport qui peut être intitulé ‘’LE TRANSPORTEUR’’ ainsi que l’organisation d’atelier sur les coûts d’exploitation des véhicules et la productivité à Maradi afin de permettre aux opérateurs de l’intérieur d’accéder à cet atelier.

Enfin, pour les syndicats des transporteurs, il a été proposé, la création d’une grande faitière regroupant l’ensemble des acteurs de la profession.

En plus de ces recommandations, d’autres recommandations pertinentes feront parties du document final. Le directeur de l’Observatoire des transports et de la facilitation des échanges

M. Abdourahamane Abba Kafougou qui présidait la cérémonie de clôture, a remercié les participants et les a rassurés quant à la prise en compte des différentes préoccupations relevées.

RahilaTagou(onep)