Diffa : La Sous-délégation du Comité international de la croix rouge (CICR) organise un Iftar

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’occasion du mois béni de ramadan, la Sous-délégation du Comité international de la croix rouge (CICR) a organisé, le jeudi 21 avril dernier, une séance de rupture collective de jeûne (Iftar) au bénéfice des autorités administratives, des cadres régionaux, des leaders religieux, des membres des organisations de la société civile et des responsables de projets et programmes.

Cette cérémonie d’Iftar placée sous la présidence du gouverneur de la région, M. Issa Lemine, s’est déroulée dans les locaux de la Résidence Officielle du Gouverneur en présence du président du Conseil Régional, des Secrétaires généraux du Gouvernorat, du préfet, du Chef de la Sous-Délégation du CICR M. Hubert Nzakimuena, ainsi que de l’ensemble du staff administratif du CICR fortement mobilisé à cette circonstance et de plusieurs invités.

Toutes les conditions ont été réunies pour rendre le cadre convivial et agréable pour une telle rencontre de fraternité et de retrouvailles.

Dans son intervention à cette occasion, le chef de la Sous-délégation du CICR a tout d’abord remercié

les autorités régionales pour leur accompagnement spontané et efficace dans l’organisation de la cérémonie. M. Hubert Nzakimuena de souligner ensuite que l’objectif assigné à cette cérémonie d’Iftar est de constituer un cadre idéal de rompre ensemble le jeûne et de prier ensemble. Aussi, il a salué la présence des invités avant de les remercier pour avoir honoré cette cérémonie de rupture collective de jeûne.

Pour sa part, l’imam Moustapha Djana, a loué le mérite et la signification de cette action du CICR. «C’est une action fortement recommandée par l’Islam et qui rassemble les fidèles en ce lieu unique pour prier, faire des invocations et aussi écouter les conseils et autres avantages sur le jeûne du ramadan», a-t-il expliqué. Il a enfin demandé aux fidèles de continuer de prier pour que leurs bonnes œuvres soient acceptées en ce mois béni de Ramadan.

A son tour, le Secrétaire général du Gouvernorat de Diffa a rendu un vibrant hommage aux responsables du Comité International de la Croix Rouge (CICR) pour avoir eu l’initiative d’organiser cette rencontre au profit de la communauté en ce mois sacré de ramadan.

M. Hambally Bouweye d’adresser au CICR toute sa profonde reconnaissance au nom du Gouverneur et de tous les invités.

Ainsi après le repas de rupture du jeûne, les convives ont priés ensemble. A l’issue de cette prière, ils ont imploré Dieu, le Clément, le Miséricordieux pour qu’il descende sa grâce sur le Niger, pour que la paix et la sécurité reviennent définitivement à Diffa et dans toutes les autres régions du pays.

Mato AdamouONEP Diffa