Elections 2020-2021 : L’Union Européenne lance officiellement ses projets d’appui au processus électoral du Niger

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l’Union Européenne (UE) a signé une convention de financement pour la mise en œuvre du Projet ‘‘Appui en vue d’un processus électoral crédible, inclusif, et transparent au Niger’’, afin de renforcer le cadre démocratique et en particulier le processus électoral au Niger. D’un montant global de 4,5 millions d’euros, cet appui a pour objectif le renforcement des acteurs intervenant dans le processus électoral et des élections inclusives et apaisées.

Le lancement officiel de l’appui de l’Union Européenne s’est déroulé, le jeudi 24 septembre 2020, lors d’une cérémonie au Radisson Blu de Niamey. Placée sous le parrainage du Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et des Affaires Religieuses et Coutumières, cette cérémonie a enregistré la présence notamment des présidents d’Institutions de la République, des Représentants du corps diplomatique, ceux des organisations internationales , des Partenaires Techniques et Financiers, des représentants des Agences des Nations Unies, des partis politiques, des médias, des responsables d’organisations de la société civile et de plusieurs autres invités. Les deux institutions d’appui à la démocratie impliquée dans le processus électoral, à savoir le Conseil Supérieur de la Communication et la CENI étaient représentées par leurs premiers responsables, M. Kabir Sani et Maitre Issaka Souna.  Intervenant au nom du ministre de l’Intérieur, le conseil technique Rabiou Saliou a, au nom du gouvernement nigérien, remercié l’Union Européenne pour toutes les actions qu’elle mène et qui concourent à accompagner le processus électoral au Niger. « Cet appui aux différentes institutions en charge de l’organisation et l’accompagnement du processus électoral est la manifestation éclatante de l’intérêt de l’Union européenne pour renforcer la crédibilité des élections au Niger mais aussi et surtout renforcer la crédibilité des institutions qui en seront issues », a-t-il souligné. Intervenant à son tour, le Président de la CENI, Me Issaka Souna, a rappelé la genèse de l’évolution du processus électoral qui a démarré depuis plusieurs  mois avec l’enrôlement biométrique des électeurs, l’élaboration et la confection de la liste électorale qui a été auditée par l’OIF, et sa remise au ministère en charge des questions électorales. Un processus qui se déroule bien, selon le président de la CENI, malgré les défis auxquels la Commission fait face notamment l’insécurité et la pandémie du Covid-19. Dans son intervention, Me Issaka Souna a particulièrement tenu à saluer les efforts de l’Union européenne pour cette importante contribution qui vient s’ajouter aux énormes efforts financiers consentis par le Gouvernement du Niger. L’Union européenne apporte un appui   au renforcement des capacités techniques et opérationnelles de la CENI et du Conseil Supérieur de la Communication à travers le projet mis en œuvre par l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA). Tout en remerciant l’UE pour ce geste, le président de la CENI a invité les autres partenaires à se joindre à cette dynamique. « La CENI continue inexorablement de jouer son rôle et je réitère notre engagement à organiser des élections transparentes, justes et apaisées », a assuré Me Issaka Souna.

 

L’UE aux côtés du Niger pour un processus électoral réussi et gage d’institutions crédibles

 

Dans l’allocution qu’elle a prononcée au cours de la cérémonie officielle de lancement,  l’Ambassadeur de l’Union européenne au Niger, Dr. Denisa-Elena Ionete, a indiqué « qu’en tant que partenaire historique du Niger, nous témoignons chaque jour l’importance du chemin qui mène les nigériennes et nigériens devant les urnes pour élire leurs représentants à tous les niveaux. Ainsi, ils exprimeront leur engagement pour écrire de nouvelles pages de l’histoire du pays et consolider ses fondements démocratiques. En effet, l’investiture, suite à des élections crédibles, des grandes institutions- institution présidentielle, Assemblée nationale, ainsi que des élus locaux – dans le plein respect des dispositions constitutionnelles et des lois du Niger, sera un succès de taille pour le pays, et elle est sans doute l’aspiration de ses citoyens ». Selon la cheffe de la Délégation de l’UE au Niger, « l’Union européenne accompagne et soutient le processus électoral en cours au Niger de la façon la plus appropriée afin que celles-ci rencontrent les aspirations des citoyens ». Après les différentes interventions, les représentants des organisations en charge de la mise en œuvre du Projet ‘‘Appui en vue d’un processus électoral crédible, inclusif, et transparent au Niger’’, ont fait à l’assistance une brève présentation des deux composantes du projet notamment les objectifs visés ainsi que les résultats attendus. notons que, les autres axes de l’appui de l’UE au processus électoral portent notamment sur la mise en place de mécanismes, mesures de prévention et d’atténuation de la violence électorale (mis en œuvre par WANEP), l’observation électorale nationale (par la société civile nigérienne) et les initiatives, d’information professionnelle pour une plus grande participation citoyenne, notamment celle des femmes et des filles (par le studio Kalangou de la Fondation Hirondelle).

Mahamadou Diallo(onep)