Fin à Dosso de la réunion annuelle des cadres du ministère de la communication et des structures sous tutelle : D’importantes recommandations ont sanctionné les travaux

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Au terme de deux jours de travaux, la réunion annuelle des cadres du ministère de la communication et des structures sous tutelle a pris fin, hier jeudi à Dosso. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions, M. Zada Mahamadou en présence des responsables centraux et déconcentrés du ministère de la communication.  Cette réunion a permis aux participants de réfléchir sur la contribution du secteur de la communication et des relations avec les institutions à l’atteinte des objectifs du Programme de Renaissance Acte III du Président de la République S.E Bazoum Mohamed, un programme traduit en objectifs concrets clairement énoncés dans la Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre S. E Ouhoumoudou Mahamadou. Une série de recommandations et des motions de remerciements ont sanctionné la fin des travaux de la réunion.

C’est ainsi que la réunion a recommandé au gouvernement de rehausser significativement les subventions accordées aux structures sous tutelle et au ministère afin de leur permettre de contribuer aux

objectifs visés par le Programme de renaissance Acte III. Par rapport au fonctionnement de l’Agence Nigérienne de Diffusion, la réunion recommande au

gouvernement d’affecter les ressources nécessaires à l’AND pour son opérationnalisation effective. S’agissant de la faiblesse du taux de couverture des agglomérations à forte densité humaine, la rencontre annuelle des cadres du ministère de la communication, chargé des relations avec les institutions recommande au gouvernement de poursuivre les efforts de résorption des zones d’ombre de la diffusion des programmes audiovisuels.

En ce qui concerne la faible fréquentation de certaines filières telles que la presse écrite/agence de presse, la prise de son et la maintenance audiovisuelle à l’IFTIC par les étudiants, la réunion annuelle des cadres du ministère de la communication, chargé des relations avec les institutions recommande au gouvernement et aux autorités compétentes de faciliter l’orientation de nouveaux étudiants dans les domaines précités afin de redynamiser ces filières. Par rapport à l’environnement concurrentiel dans lequel évolue l’ANP, la réunion recommande au gouvernement de créer toutes les conditions nécessaires à la mise en œuvre du plan de réhabilitation de l’ANP.

S’agissant du niveau de dégradation avancé du matériel d’impression de l’ONEP, la réunion recommande au gouvernement de parachever le financement de la modernisation des équipements techniques de l’ONEP. Par rapport à la

nécessité de l’ORTN de disposer de contenus de qualité au regard de l’environnement concurrentiel existant, la réunion recommande au gouvernement d’allouer plus de ressources financières à l’ORTN afin de lui permettre de faire face aux charges liées à la diffusion et à la production de qualité. Relativement aux textes qui régissent le fonctionnement des organes et règlementant la profession de journaliste, la réunion recommande au gouvernement de mettre en place un cadre de réflexion chargé de faire des propositions pour la réactualisation du cadre juridique et institutionnel régissant le secteur de la communication au Niger. En ce qui concerne les institutions démocratiques, la réunion annuelle des cadres du ministère de la communication, chargé des institutions recommande au gouvernement d’instituer une journée nationale pour les institutions démocratiques afin de contribuer davantage aux actions de communication qui visent à promouvoir l’image des institutions de la République vis-à-vis des citoyens et des partenaires. 

Dans le discours qu’il a prononcé à la clôture des travaux, le ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions M. Zada Mahamadou a indiqué que cette rencontre annuelle des cadres du ministère de la communication a pleinement atteint les objectifs qui lui ont été fixés. En effet a-t-il dit les réflexions ont fait clairement ressortir le rôle majeur que la communication joue et est appelé à jouer encore particulièrement dans le domaine de la sensibilisation face aux défis sécuritaires et plus généralement dans le cadre du développement économique, social et culturel de notre pays ce qui augure des perspectives meilleures pour le secteur. 

Le ministre de la communication chargé des relations avec les institutions a affirmé que ces retrouvailles annuelles de la grande famille de la communication ont plus que jamais renforcé la synergie et la cohésion entre l’administration centrale et les structures sous tutelle, donnant ainsi un cachet digne d’intérêt à l’évènement. Les différentes communications et les échanges animés a notifié M. Zada Mahamadou ont mis en lumière les difficultés que rencontrent les médias publics, l’AND ainsi que l’IFTIC. Il a de ce fait rassuré que des solutions adaptées seront trouvées progressivement car ces structures constituent a-t-il indiqué de véritables instruments de souveraineté nationale. 

Le rendez-vous de Dosso a notifié le ministre de la communication, chargé des relations avec les institutions aura tenu toutes les promesses. Ainsi a-t-il précisé, une étape nouvelle dans l’histoire du secteur de la communication au Niger aura été franchie à travers des propositions de solutions adéquates. M. Zada Mahamadou a rassuré les participants que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour mettre en œuvre les recommandations pertinentes qui ont été formulées d’autant que l’espoir est désormais permis quant au renforcement du secteur de la communication, un secteur transversal sur lequel le gouvernement entend s’appuyer davantage pour atteindre les objectifs du développement à travers le Programme de Renaissance acte III du Président de la République.

Les participants à la rencontre annuelle des cadres du ministère de la communication ont exprimé leur soutien et adressé leur vifs encouragements au ministre de la communication  M. Zada Mahamadou,  pour son implication personnelle et permanente dans  l’accompagnement des structures sous tutelle ainsi que dans le suivi de la mise en œuvre du plan d’actions dudit ministère, conformément à la Déclaration de Politique Générale. Des motions de remerciements ont également été adressées aux autorités régionales, locales et coutumières ainsi qu’au personnel de la station régionale de l’ORTN pour leur peine implication dans la réussite de la réunion.

Par Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso