Finale de la 4ème édition du ‘’Sabre des Martyrs’’ de lutte traditionnelle à l’Université Abdou Moumouni de Niamey : L’Etudiant Abdoul Aziz Garba de la FLSH remporte le sabre

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre des festivités commémoratives de la 32ème édition du mouvement historique du 09 Février 1990, l’Union des Etudiants Nigériens de l’Université Abdou Moumouni de Niamey (UENUN) a organisé un championnat de lutte traditionnelle qui est, cette année, à sa 4ème édition. Ainsi, dans une arène aménagée pour la circonstance dans l’enceinte du nouvel arrêt des bus du Campus, les étudiants de toutes les facultés et ceux de certaines grandes écoles de Niamey ont participé à ce championnat dénommé «Sabre des Martyrs». Après deux jours de compétitions avec des combats très animés, la finale est intervenue l’après-midi du 8 février 2022. Cette finale qui a opposé l’étudiant Abdoul Aziz Garba de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines à Moussa Amadou de la Faculté des Sciences Economique et de Gestion s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, invité d’honneur de l’UENUN, des enseignants et chercheurs et de plusieurs cadres syndicaux. 

La finale de la 4ème édition du sabre des martyrs a été remportée par l’ambassadeur des étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Abdoul Aziz Garba. Ce jour-là, l’espace de l’arrêt des bus à fait son plein. Les étudiants de l’Université Abdou Moumouni et ceux des autres instituts supérieurs et grandes écoles de Niamey, mais aussi, le personnel technique et administratif et les jeunes de Haro Banda se sont mobilisés pour suivre le combat. Le public a apprécié la pratique de la lutte traditionnelle par les étudiants sur le campus universitaire. Le moment tant attendu est l’entrée dans l’arène des deux finalistes sous les ovations et les youyous des étudiants spectateurs qui supportaient chacun son lutteur.

Ainsi, dans un combat très animé, engagé, vivace et technique, les deux lutteurs ont fait preuve de leur connaissance de ce sport. Après une première pause intervenue au bout des trois premières minutes, le lutteur de la FLSH a surpris son adversaire par une prise à la hanche. Ainsi, au bout de 05 minutes de combat, Abdoul Aziz Garba l’Etudiant de la FLSH terrasse son adversaire et devient champion de cette 4ème édition.

Ainsi, le champion a reçu le Sabre et une moto, le vice-champion Moussa Amadou a bénéficié d’un ordinateur et une enveloppe de 30.000 FCFA. Le troisième et quatrième du tournoi ont également reçu des prix en espèce.

Notons aussi que le combat de la 3ème place a opposé Moutari Ibrahim de FSJP et Seyni Garba de la FLSH. Ces deux étudiants étaient finalistes de l’édition passée. Cette année, la troisième place a été remportée par Seini Garba.

Présent à cette finale, le doyen de la FLSH, Dr Boubacar Daouda Diallo a encouragé les étudiants dans ces genres d’initiatives. Il les a invités à la promotion et à la valorisation de nos valeurs culturelles et traditionnelles et la pratique du sport, notamment la lutte traditionnelle, qui est un véritable facteur de cohésion sociale et d’unité nationale. Le doyen de la FLSH a plaidé auprès du ministre de la Jeunesse et des sports pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures sportives et culturelles de l’Université Abdou Moumouni de Niamey. «Nous appelons également le ministre de la Jeunesse et des sports à écouter, à épauler et à accompagner cette jeunesse pour que nos Universités soient performantes pour former les cadres valables», a-t-il dit.

Le secrétaire général de l’Union des Etudiants Nigériens à l’Université de Niamey, M. Mohamadou Hachimou a expliqué que cette activité initiée par l’UENUN, vise à renforcer le vivre ensemble, la cohésion sociale et la valorisation de nos valeurs sociales en milieu universitaire. «La lutte a été choisie car elle est le sport favori qui est le meilleur moyen de réunir les étudiants», a-t-il souligné.

Rachida Abdou Ibrahim (ASCN)