Grande interview du Premier Ministre, Chef du Gouvernement : SEM. Ouhoumoudou Mahamadou répond sans ambages aux questions ayant trait aux principaux sujets de la vie socio-économique et politique nationale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le souci de donner une bonne visibilité à l’action gouvernementale, mais aussi pour lever l’équivoque sur certaines questions brûlantes de l’actualité, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Ouhoumoudou Mahamadou, a accordé, vendredi dernier, une interview aux Rédactions de Télé Sahel (ORTN) et à l’ONEP. Dans cette grande interview qui aura duré 1 heure 17 mn d’horloge, le Chef du Gouvernement a répondu, sans ambages, aux questions des deux journalistes de Télé Sahel et de l’ONEP sur presque tous les domaines de la vie socio-économique et politique nationale, ainsi que sur certaines questions qui dominent la chronique.

C’est ainsi que le Premier ministre a largement abordé des questions ayant trait aux principales réalisations faites par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de sa Déclaration de Politique Générale inspirée du Programme de renaissance Acte 3 du Président de la République, mais aussi les défis rencontrés dans la mise en œuvre de ces actions. Des points aussi importants que celui de la bonne gouvernance ont été également au centre de cet entretien. Il s’agit notamment de la lutte contre la corruption et l’impunité, avec en toile de fond le traitement de grands dossiers comme celui du Ministère de la Défense Nationale et l’affaire dite ‘’Ibou Karadjé’’.

Dans le domaine économique, le Premier ministre s’est exprimé sur les nouvelles initiatives prises en matière de mobilisation des ressources internes dont l’instauration de la facture certifiée, ainsi que sur la mise en œuvre des grands projets structurants comme la construction du pipeline Niger-Bénin, le Projet Kandadji et la construction des centrales thermiques et photovoltaïques, etc.

S’y ajoutent d’autres questions d’importance capitale relatives aux secteurs sociaux comme l’éducation, la sécurité, la santé, les actions entrant dans le cadre des préparatifs et le suivi de la campagne agricole en cours, la gestion de la période de soudure et des inondations, la dynamisation de l’administration publique etc…

Sur les questions politiques, le Premier ministre a éclairé l’opinion nationale sur la volonté du gouvernement de créer les conditions d’un climat politique apaisé. Ce qui l’a amené à se prononcer sur cette rumeur persistante faisant état d’éventuelles négociations en cours entre le PNDS Tarayya et le parti Moden FA Lumana, voire entre le Président de la République, SEM. Mohamed Bazoum et M. Hama Amadou.

(Nous reviendrons avec l’intégralité de cette grande interview dans nos prochaines éditions).

Assane Soumana(onep)