Jubilé de Platine de la Reine du Royaume Uni : L’ambassade britannique célèbre, à Niamey, la 70ème année de règne de Elizabeth II

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’ambassade du Royaume Uni au Niger a célébré, dans la soirée du vendredi dernier à Niamey, le Jubilé de Platine de la Reine Elizabeth II. Il s’agit de la première fête de la Reine célébrée ici (à Niamey), depuis l’arrivée de l’ambassadeur Catherine Inglehearn en septembre 2020, en tant que premier ambassadeur britannique résident au Niger. Cette fête intervient dans une nouvelle ère des relations bilatérales, marquée par l’ouverture d’un consulat honoraire du Niger au Royaume-Uni, également en septembre 2020, et avec comme thème «the Queen’s Green Canopy». Elle s’inscrit dans la vision de la lutte contre la désertification au Niger.

La cérémonie s’est déroulée notamment en présence du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Ikta Mohamed assurant l’intérim de son collègue chargé des Affaires Etrangères et de la Coopération, de plusieurs membres du gouvernement ainsi que ceux du corps diplomatique dont la Cheffe de délégation de l’union européenne. 

En célébrant la 70ème année du règne de la Reine Elizabeth II, l’ambassade du Royaume Uni au Niger, manifeste sa fierté vis-à-vis de la Reine Elizabeth II, qui est perçue dans le monde entier comme un «exemple de dévouement au service de son peuple». «Nous sommes fiers de la force de notre démocratie en ces temps d’incertitude et de changement dans le monde», a déclaré l’ambassadeur du Royaume Uni au Niger.

SE Catherine Inglehearn a, dans son discours solennel, rappelé que la Reine a fait de la plantation d’arbres ‘’the Queen’s Green Canopy’’, le thème de son Jubilé. Ce qui cadre avec la vision du Président de la République Mohamed Bazoum à accentuer la lutte contre la désertification au Niger à travers un programme ambitieux de reboisement. En effet, lors de la deuxième visite du Président Bazoum au Royaume Uni, à l’occasion de la COP26, le Chef de l’Etat a demandé que les pays les plus vulnérables bénéficient d’un soutien plus important pour s’adapter au changement climatique, et que l’accès au financement climatique soit facilité. «Nos financements au bénéfice du Niger s’élèveront à environ 76 millions de livres sterling cette année», a affirmé l’ambassadeur qui a cité plusieurs domaines de coopération dont celui de la lutte contre l’impact du changement climatique qui est, dit-elle, un élément clé de tous leurs programmes.

A cette occasion l’ambassadeur Catherine Inglehearn a fait la revue de la coopération bilatérale, à travers ses principaux volets. «Nous espérons également renforcer le partenariat économique entre le Royaume-Uni et le Niger. Nous sommes heureux de voir les entreprises britanniques poursuivre de nouveaux intérêts dans le domaine des énergies renouvelables et des mines», a-t-elle poursuivi. En février, faut-il le rappeler, UK Export Finance était à Niamey, pour explorer les possibilités

de financement britannique. «Créer des opportunités pour les jeunes du Niger est essentiel à ce développement économique», estime SE Catherine Inglehearn. C’est là le sens à donner au programme Chevening au Niger lancé, offrant des bourses d’études de niveau master dans les meilleures Universités britanniques, dont les premiers bénéficiaires sont récemment rentrés à Niamey et les prochains partiront pour le Royaume Uni en septembre. «Le programme English Connects soutient l’enseignement et l’apprentissage de la langue anglaise à travers le Niger. Même à Bilma, loin de Niamey, lors de ma visite

l’année dernière, j’ai pu voir l’utilisation des outils d’apprentissage de l’anglais que nous avions fourni pour les écoles», a-t-elle ajouté.

Conformément au thème dudit Jubilé, l’ambassade a mis à la disposition de ses invités, une collection de plants d’arbres de diverses variétés adaptées au climat local, au sortir de la fête, pour que chacun en prenne un, le plante et en prenne soin. Avec le partenaire Rewild Eearth, l’ambassade du Royaume Uni de Grande

Bretagne a offert également quelques paquets de graines pour des plantes locales nigériennes, qui produiront toutes des fruits comestibles.

Ismaël Chékaré(onep)