L’ambassadeur du Pakistan reçu par le Président de l’Assemblée nationale : Echanges sur plusieurs sujets dont le projet de la zone économique spéciale Niger-Pakistan à Dosso

Audiences

Le Président de l’Assemblée nationale, M. Seini Oumarou, a reçu hier à son cabinet, l’ambassadeur de la République Islamique du Pakistan au Niger, M. Ahmed Ali Sironhey. Les deux personnalités ont échangé sur divers sujets dont celui relatif au renforcement de la coopération interparlementaire et économique entre les deux pays.

A l’issue de cette audience, le diplomate pakistanais au Niger a expliqué à la presse avoir abordé avec le président de l’Assemblée nationale sur plusieurs sujets dont celui relatif au renforcement de la coopération interparlementaire entre les deux pays.
« Nous avons échangé avec le Président de l’Assemblée nationale surtout de la visite prochaine du Président de la Chambre des représentants de l’Assemblée nationale de la République Islamique du Pakistan au Niger courant le mois octobre et novembre dont la date sera décidée en convenance avec le Président de l’Assemblée nationale du Niger », a dit M. Ahmed Ali Sironhey.  

Les relations entre les deux parlements sont très bonnes et se renforcent davantage a-t-il indiqué, précisant que récemment le Président du Sénat de la République du Pakistan s’est adressé à son homologue du Niger à travers une lettre pour lui demander de se joindre à lui à la conférence de Kigali pour discuter de la question du changement climatique et bien d’autres  sujets avec le groupe d’amitié Niger- Pakistan.

Concernant le changement climatique, le diplomate pakistanais a dit avoir échangé aussi avec le Président de l’Assemblée nationale sur ce sujet qui concerne tous les pays et qui nécessite des réflexions pour trouver des réponses adéquates. « Nous avons aussi discuté avec le président de l’institution parlementaire de la question du changement climatique, un phénomène qui impacte négativement notre planète dont récemment le Pakistan a été victime des inondations causées par des pluies torrentielles. Cette catastrophe a entrainé d’énormes dégâts au Pakistan en termes d’infrastructures et des terres cultivables », a-t-il rappelé. Il a souligné la nécessité d’une synergie d’actions par nos Etats pour faire face à ce phénomène naturel.

Ces échanges avec le Président de l’Assemblée nationale a été également l’occasion pour le diplomate pakistanais d’évoquer avec lui certains appuis à l’endroit de la population du Niger. « Nous avons mené diverses activités, entre autres, l’aide aux populations vulnérables pendant le mois de Ramadan à travers la distribution des kits alimentaires, la distribution aussi de viande lors de la fête de tabaski et le soutien aux populations victimes d’inondations particulièrement à Maradi, Zinder et Dosso», a-t-il indiqué.

S’agissant du Projet de la zone économique spéciale Niger-Pakistan, l’ambassadeur de la République Islamique du Pakistan au Niger a dit que les perspectives sont bonnes. « Nous avons aussi informé le Président de l’Assemblée nationale du projet de la zone économique spéciale Niger-Pakistan qui est prévue finalement à Dosso. D’ores et déjà les autorités régionales et locales ont donné leurs avis favorables ainsi que les propriétaires terriens. Toutefois, il y aura la signature du mémorandum d’entente entre les propriétaires terriens et la partie pakistanaise qui donnera feu vert aux constructeurs pakistanais pour commencer les travaux », a-t-il annoncé.

Par Mamane Abdoulaye(onep)