Lancement des travaux de construction d’un CSI au quartier Château de Diffa : Améliorer l’accès aux soins pour les réfugiés et les communautés d’accueil

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Gouverneur de la région de Diffa M. Issa Lemine a présidé, le lundi 23 novembre dernier dans les locaux du CSI du quartier Château de Diffa, la cérémonie de lancement de la construction des infrastructures sanitaires et scolaires dans le cadre du Projet d’Appui aux Refugiés et aux Communautés d’Accueil (PARCA). La cérémonie s’est déroulée en présence du président du Conseil Régional, du Coordonnateur du  Projet M. Lawali Ada, du Chef de Bureau UNHCR, M. Maurice Azonakpo, du maire de Diffa, des directeurs régionaux et de plusieurs invités.

A cette occasion, le  Gouverneur de la région de Diffa a rappelé que depuis 2015, la région de Diffa, riveraine du Lac Tchad est confrontée à plusieurs défis dont principalement l’insécurité, en plus des défis liés aux changements climatiques et à la pauvreté. M. Issa Lémine s’est ensuite appesanti sur l’objectif du projet PARCA qui a, à la fois une dimension stratégique et opérationnelle. Son objectif est de contribuer à éradiquer la pauvreté et l’insécurité dans l’espace sahélo-saharien confronté depuis quelques années une situation d’insécurité et de mal développement liés entre autres au terrorisme, au grand banditisme et autres trafics illicites en tout genre (armes, drogues et immigrations).

Aussi, M. Issa Lémine a remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis constants au Niger en général et à la région de Diffa en particulier en faveur de la paix et de la sécurité et au Secrétaire exécutif de la Stratégie pour le Développement et la Sécurité dans les zones Sahélo-Sahariennes du Niger (SDS) pour sa pro activité.

Quant au Coordonnateur du projet, il a souligné que la SDS-SAHEL a fait un plaidoyer pour l’accès du gouvernement du Niger à la fenêtre spécifique IDA de la Banque Mondiale pour les refugiés avec le financement du Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés d’Accueil (PARCA). M. Lawali Ada a indiqué que ce projet a pour objectif principal l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et aux opportunités économiques pour les réfugiés et les communautés d’accueil dans 15 Communes cibles des régions de Diffa, de Tillaberi et de Tahoua pour un montant de 80 millions US. «Le projet mettra en œuvre des interventions ciblées pour soutenir l’amélioration des revenus pour les groupes de ménage et ou de communautés touchés par les crises dans le but de les rendre autosuffisants et de stabiliser les zones sélectionnées» a conclu le Coordonnateur du projet M. Lawali Ada.

Auparavant, le maire de la commune urbaine de Diffa a souhaité la bienvenue aux participants avant de se réjouir du choix de sa commune pour abriter la présente cérémonie. M. Brah Malam Mamadou a souligné que ce projet vient de manière concrète accompagner les efforts de l’Etat dans le renforcement des capacités d’accueil de deux secteurs essentiels pour tout développement à savoir la santé et l’éducation.

Mato Adamou

ONEP Diffa