Lutte contre l’épidémie de choléra : Mise en place des sites aménagés pour le traitement des malades aux quartiers Couronne Nord et Boukoki

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Depuis quelques semaines, plusieurs localités du Niger font face à une crise sanitaire liée à l’épidémie de choléra. En ce sens, le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales, Dr Idi Illiassou Maïnassara accompagné par des partenaires engagés dans la riposte à l’épidémie de choléra, dont la Coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin, la Représentante résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche, a successivement visité le mercredi 18 août dernier deux sites destinés à l’accueil des malades de l’épidémie de choléra. Le but de cette visite est de constater les efforts déployés au niveau des sites aménagés pour le traitement des personnes atteintes par l’épidémie de choléra.

Selon Dr Idi Illiassou Maïnassara, le choléra est une maladie très contagieuse qui se propage vite si des mesures de préventions ne sont pas respectées. En effet, le ministère en charge de la santé a mis en place deux sites sensés accueillir les éventuels malades de cette épidémie, notamment un site au quartier Couronne Nord et un autre dans l’enceinte du District Sanitaire Ny II (Boukoki).

La délégation ministérielle s’est rendue au niveau du premier site dans un centre de santé intégré (CSI) où les travaux d’installation des tentes sont en cours. Sur ce site, les dispositifs ne sont pas encore terminés, mais le site sera praticable dès cette semaine d’après le ministre.

Après la visite du premier site, la délégation s’est dirigée vers le quartier Boukoki qui abrite le deuxième site. Dans ce dernier, toutes les dispositions ont été prises pour accueillir les personnes atteintes. Accueillie par les responsables dudit site, la délégation ministérielle a été au chevet des malades mis en quarantaine. 

Sur place, ils ont retrouvé près de 9 patients qui ont été évacués des autres hôpitaux vers ce nouveau site pour qu’ils aient un soin spécial. « Les constats sont vraiment satisfaisants, puisque les malades qu’on vient de visiter sont dans des conditions favorables. Nous avons beaucoup apprécié la qualité de la prise en charge. Cette prise en charge va continuer et en  poursuivant  la sensibilisation de la population», a assuré le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales.

Par ailleurs, Dr Idi Illiassou Maïnassara a aussi rappelé la nécessité de renforcer les règles d’hygiène à tous les niveaux et en toute circonstance. Ces mesures concernent entre autres de recourir urgemment aux services de santé devant tout cas présentant les signes de suspicion de cholera à savoir la diarrhée, les vomissements, la déshydratation, l’utilisation des toilettes, ou encore consommer l’eau potable ou l’eau traitée avec des désinfectants (eau de javel, aquatab, comprimé de PUR), laver régulièrement les mains à l’eau et au savon surtout avant et après les repas.

Enfin, le ministre a félicité et encouragé les agents de santé qui sont très déterminés à faire face à cette maladie.

Par Mohamed Bachir Djibo(onep)