Ouverture de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication au titre du mois de mai 2021 : Signature d’une convention avec l’IFTIC relative à la formation de 120 journalistes et assimilés au titre du Fond d’aide à la presse 2018

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Kabir Sani, a présidé hier matin, la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire de ladite institution au titre du mois de mai 2021. Au cours de cette session, les conseillers sont appelés à examiner et adopter plusieurs points inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de l’examen et l’adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois d’avril 2021, des informations sur le CSC, de l’examen et l’adoption des rapports des commissions d’instructions, de l’examen et l’adoption du rapport général des élections 2020-2021, et enfin les questions diverses. Notons qu’en marge de cette cérémonie, le CSC et l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC), ont procédé à la signature d’une convention relative à la formation des journalistes.

Dans son intervention le président du CSC, Dr Kabir Sani, a insisté sur le point relatif à l’examen et l’adoption du rapport général des élections 2020-2021. Aussi a-t-il rappelé, un groupe de travail a été mis en place le 7 avril 2021, avec pour mission de consolider les différents rapports d’étape pour produire un rapport général sur les élections régionales et municipales, législatives et présidentielles 2020-2021. «Ce groupe de travail a pris en compte les observations et amendements du Conseil et a produit le rapport général, qui sera examiné et adopté au cours de cette session», a-t-il dit. Ce rapport, précise le président du CSC, couvre à la fois la préparation et le suivi des scrutins pour les élections municipales et régionales du 13 décembre 2020, des législatives couplées à la présidentielle 1er tour du 27 décembre 2020 et de l’élection présidentielle 2ème tour du 21 février 2021. Une fois examiné et adopté le présent rapport sera mis à la disposition à la disposition du public.

Par rapport au fonds d’aide à la presse, M. Kabirou Sani a annoncé aux conseillers le lancement de l’appel à candidature pour ce fonds au titre des années 2019 et 2020. Il a ainsi, informé les médias désirant bénéficier de ce fonds qui ont déjà déposé leurs dossiers que le groupe de travail créé à cet effet va bientôt les examiner. M. Kabirou Sani a souligné que l’enveloppe prévue permettra de former vingt (20) journalistes et assimilés en formations diplomantes dont le montant s’élève à trente-neuf millions cinquante mille (39.050.000) F CFA TTC. Pour assurer cette formation l’’IFTIC apportera son appui technique à l’organisation de plusieurs ateliers thématiques au profit de cent (100) journalistes et assimilés pour un cout total de 19.686.135 F CFA.

En outre, trois médias internationaux ont été identifiés pour recevoir six (6) journalistes stagiaires toujours dans le cadre du fonds d’aide 2018. Au total, 64.756.135 FCFA sont affectés à la formation des journalistes au titre du fonds d’aide à la presse 2018. Le directeur général de l’IFTIC, M. Amadou Sahadou Illiassou s’est dit satisfait de la signature de cette convention avec le CSC, qui dit-il constitue l’aboutissement d’un long processus mais laborieux et méthodique. Ce processus a-t-il dit a commencé avec des entretiens avec le bureau d’étude commis pour non seulement identifier les besoins en formation des journalistes et autres acteurs de la communication, mais également identifier les meilleurs centres de formation. M. Amadou Sahadou Illiassou a rendu hommage au président du CSC qui a eu l’initiative de mettre un accent particulier à la formation des journalistes et de façon générale à la formation des ressources humaines.

 Farida Ibrahim Assoumane(onep)