Ouverture des assises de la Coordination Nationale de la CDTN au titre de l’année 2022 : L’organisation du 5ème congrès confédéral à l’ordre du jour

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, Dr Ibrah Boukari, a présidé hier matin à Niamey, la cérémonie d’ouverture de la coordination nationale de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN). L’objectif visé pour ces assises est de fixer les dates, le lieu et le thème du 5ème congrès confédéral de la CDTN, mais aussi d’adopter le budget dudit congrès.

Le ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale, Dr Ibrah Boukari, a rappelé à cette occasion que les autorités de la 7ème république accordent une importance capitale au dialogue social. Ce qu’illustre, a-t-il ajouté sa présence à ces assises. Dr Ibrah Boukari, a souligné que la présente coordination nationale ordinaire qui dure 48 heures s’inscrit dans le respect des textes statutaires, notamment l’article 13 des statuts qui dispose que le congrès confédéral se tient tous les quatre ans et que la date, le lieu et les thèmes sont arrêtés lors de la dernière coordination nationale. 

Pour sa part, le secrétaire général de la confédération démocratique des travailleurs du Niger, M. Idrissa Djibrilla, a rappelé que la cérémonie de la coordination nationale, est une exigence des dispositions statutaires et règlementaire de la confédération, notamment l’article 15 des statuts qui stipule que ‘’le congrès confédéral  ordinaire se tient tous les quatre ans à la majorité des deux tiers de ses membres. La date, le lieu et le thème sont arrêtés par la coordination nationale et communiqués au moins trois mois à l’avance par le BEN aux structures’’.

M. Idrissa Djibrilla a fait savoir qu’ils mettront à profit les deux jours de travaux pour débattre d’autres questions non moins importantes, et cela afin de faire une évaluation objective de quelques-unes des activités menées pour renforcer l’identité et le leadership de la CDTN.

Il a en plus exhorté les membres à des débats circonscrits, objectifs, réalistes et réalisables pour permettre au bureau exécutif national de mettre à profit les trois prochains mois, afin de programmer et d’exécuter les différentes étapes du processus devant conduire à l’organisation du prochain congrès confédéral ordinaire dans les délais prescrits par les textes fondamentaux et dans de bonnes conditions.

M. Idrissa Djibrilla a enfin invité les délégués à plus d’assiduité et d’attention afin que sortent des travaux de cette coordination nationale des résolutions et des recommandations pertinentes.

Farida Ibrahim Assoumane(onep)