Tahoua : Lancement du dispositif Service Public Ambulant et de la construction d’un bloc administratif pour la préfecture de Tassara

Société

Le gouverneur de la région de Tahoua et le haut-commissaire à la modernisation de l’état ont co-présidé le 16 juin dernier le lancement du dispositif Service Public Ambulant (SPA) et la pose de la première pierre pour la construction d’un bloc administratif pour la préfecture de Tassara. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Appui à la Modernisation de l’Etat pour un Service Public de qualité (AMESP).

La cérémonie de lancement du dispositif Service Public Ambulant a débuté par une visite du site de construction du bloc administratif de la préfecture. D’une superficie de deux ha, le bloc administratif de la préfecture de Tassara va abriter tous les services techniques déconcentrés de l’Etat qui n’ont pas de local. Les membres du çomité de pilotage ont ensuite procédé à la formation du préfet, du maire, des conseillers municipaux et des responsables des services techniques déconcentrés de l’Etat sur la maîtrise des outils de mise en œuvre et l’esprit du SPA. Ensuite, le comité de pilotage du SPA a été mis en place suivi d’un exercice de simulation sur la gestion et la maîtrise de son outil.

La cérémonie du 16 juin à Tassara dans la région de Tahoua a consacré le lancement officiel du dispositif de service public ambulant dans les 11 communes et la pose de la première pierre de construction des blocs administratifs dans 10 préfectures de la zone d’intervention du projet d’appui à la modernisation de l’Etat pour un service public de qualité financé par l’AFD. Le maire de Tassara a saisi cette occasion pour remercier la haute autorité à la modernisation de l’Etat et au-delà l’Etat du Niger et l’AFD pour leur appui. Pour le préfet de Tassara, cet appui du projet AMESP contribuera à améliorer les conditions de travail des services de l’État pour le bien être de la population.

Pour le gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa, cette cérémonie doit à terme marquer la présence de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. « En cette heureuse circonstance j’adresse nos remerciements au Président de la République Mohamed Bazoum  et au Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou qui ont initié et soutenu cette initiative, témoignant de leur détermination à renforcer les capacités opérationnelles de l’administration territoriale », a-t-il déclaré. 

Financé par l’AFD et mis en œuvre par le ministère de l’intérieur et de la décentralisation à travers le projet d’appui à la modernisation de l’Etat, le projet AMESP concerne trois régions de notre pays : Diffa, Tillaberi et Tahoua et cadre parfaitement avec les ambitions des autorités de notre pays. Le haut-commissaire à la modernisation de l’Etat Amadou Souley Oumarou a indiqué que la cérémonie qui les réunis à Tassara est un évènement important de portée nationale longtemps attendu tant par le Président de la République Mohamed Bazoum que par les populations des zones d’intervention du projet d’appui à la modernisation de l’Etat pour un service public de qualité sur le territoire. Cette cérémonie vient également réconforter les ambitions contenues aussi bien dans le chapitre de la gouvernance administrative de l’axe 2 bonne gouvernance et consolidation des institutions Républicaines que dans l’axe 1 sécurité et quiétude sociale de la déclaration de politique générale du gouvernement sous la conduite du Premier ministre. 

Le  projet SPA doit être vu et compris comme une administration itinérante de l’Etat faisant du véhicule le bureau d’accueil et d’écoute des populations dans les lieux de résidence en vue d’une délivrance de service public de qualité et répondant à leurs besoins prioritaires en temps réels. « Si un peuple se réveille, a poursuivi  M. Amadou Souley Oumarou, chaque matin et sent la présence de l’Etat à ses côtés c’est que l’Etat concentré et décentralisé est en marche ».  Aussi,  il a exhorté toutes les parties prenantes à l’entretien rigoureux et au bon fonctionnement tant du bloc administratif que des dispositifs SPA.  La cérémonie s’est poursuivie par la signature d’une convention tripartite de partenariat pour la mise en place et la gestion du dispositif SPA entre le département, la commune de Tassara et l’unité de gestion du projet AMESP.  Le dernier acte de la cérémonie a été la première pierre du bloc administratif de la préfecture  et la remise des clés d’un véhicule 4×4 pour le service Public Ambulant SPA de Tassara.

Sahabi Oumarou ORTN /Tahoua