Point de Presse du ministre de la Santé publique à l’issue du 3ème Sommet de l’UA sur la Covid-19 : A la date du 17 août, la CEDEAO est la Communauté économique la moins touchée par le virus, selon Dr Idi Illiassou Mainassara

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Ayant pris part au 3ème Sommet de l’UA sur la Covid 19, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a animé un point de presse portant sur les conclusions auxquelles ont abouti le sommet. D’après le ministre Idi Illiassou Mainassara, le Président de la République du Niger, SE. Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la conférence des chefs d’état et des gouvernements de la CEDEAO, a exposé la dernière situation, en rapport avec toutes les stratégies mises en œuvre dans les pays membres de la CEDEAO pour contrecarrer cette pandémie, mieux pour arrêter la circulation de ce virus dans notre espace communautaire.

A cet effet a ajouté Dr. Illiasou Idi Mainassara, à la date du 17 aout 2020, les pays membres de la CEDEAO ont enregistré près de 140.000 cas positifs, dont 27.000 cas sont sous traitement et malheureusement 2.231 décès. En outre a-t-il souligné, l’évolution de la pandémie est favorable dans l’espace CEDEAO voire même meilleure par rapport aux autres communautés et en particulier au Niger. A titre illustratif, le ministre a affirmé qu’à la date du 20 Aout 2020, le Niger a réalisé 11500 testes et confirmé à peu près 1160 cas dont 1082 personnes sont sorties guéries, 16 en cours de traitement et malheureusement 69 décès sur l’ensemble du territoire National.

Le ministre de la Santé publique se souligner qu’à travers les différentes présentations de bilan des communautés qui se sont succédés, on constate que les pays membres de la CEDEAO enregistrent 13 pour cent de l’ensemble de cas confirmé tandis que les autres communautés ont un taux de 20 à 25 pour cent selon les estimations qui ont été faites. Aussi a fait savoir Dr. Idi Illiassou, 40 milliards de dollars américains ont été annoncés par les différents partenaires qui accompagnent l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS) dont déjà plus de 15 milliards de dollars ont été mobilisés.

En outre, le ministre de la Santé Publique a notifié que les Chefs d’Etat des pays membres de l’UA se sont appesantis sur les différentes stratégies élaborées et mises en œuvre par l’Union Africaine et qui ont permis de gérer cette situation. Et cela malgré que certaines communautés régionales continuent à enregistrer des cas importants.

A ce point s’ajoute celui de la plateforme de l’Union Africaine pour l’achat des intrants de lutte contre le Covid 19. «Il y a également les appuis multiformes des différents partenaires qui accompagnent nos Etats dans le cadre de cette lutte. Mais il y a également les efforts consentis, par les différents gouvernements de ces pays pour mettre en place tous les mécanismes de gestion : l’achat des moyens de protection individuel, des moyens de protection des agents de santé mais également des médicaments pour combattre ce virus», a conclu le ministre de la Santé publique.

 

 Rahila Tagou(onep)